Afterwork des Jeunes Entrepreneurs du Medef 31 : Recrutement 4.0 : Tendances et innovations

Au centre Virginie Perilhon accompagnée de  Ludovic Craïssac et de Vincent Furlan
De nombreux chefs d’entreprise et responsables RH ont suivi avec grand intérêt les exposés de Ludovic Craïssac et de Vincent Furlan lors de l’Afterwork organisé par les Jeunes Entrepreneurs du Medef 31. Ces deux intervenants, le premier fondateur de l’agence 636 et le second de Feelinks, ont détaillé les tendances et innovations du recrutement 4.0. La digitalisation de l’économie, les réseaux sociaux conduisent les entreprises à revoir leurs méthodes d’embauche, à casser les codes classiques, à changer leurs politiques de communication…La première initiative est la création d’une marque employeur, présentant l’entreprise, ce qu’on en dit, sa perception par les collaborateurs et le public. N’oublions pas que 95% des candidats à un poste sont sensibles à l’e-réputation employeur ! Notion à intégrer par ceux qui se positionnent sur le recrutement digital : l’inbound marketing. Il s’agit là de produire du contenu susceptible d’attirer des visiteurs vers vos sites et pages emploi. Il faut avoir une bonne visibilité sur les réseaux sociaux les plus en vogue (facebook, instagram, twitter, linkedin…). Dans le panel des prestations de 636, Ludovic Craïssac a mis en avant le programme « ambassadeurs », une nouvelle approche des réseaux sociaux qui fait s’exprimer des individus promoteurs de leur entreprise (directeurs, managers, fonctions supports, opérationnels…). Cette alternative, qui complète l’institutionnel, est assortie de plusieurs prérequis : un cadrage général (choix du canal, identification des ambassadeurs…), de la sensibilisation et formation des collaborateurs, de l’animation (partage de contenus, valorisation des bonnes pratiques…). Cette méthode plus dynamique qui contribue à façonner la marque employeurs, est un moyen efficace de « sourcer » des talents, de pourvoir des offres d’emploi…On notera au passage, que twitter est un formidable outil de veille pour connaître les tendances RH. Quant à Vincent Furlan, il a évoqué le savoir-faire de Feelinks en matière de recrutement événementiel. Utiliser le jeu, des technologies comme la réalité virtuelle…est une manière ludique d’évaluer les aptitudes d’un candidat, d’attirer des profils en pénurie, de fiabiliser les recrutements…Une enseigne de sport, pour son rayon basket, a donc trouvé pertinent l’organisation d’un match pour sélectionner ses futurs collaborateurs. Selon le secteur d’activité de l’entreprise, le public ciblé et la nature des embauches à effectuer, Feelinks réalise du sur-mesure. Concernant les tendances en matière de recrutement, l’intelligence artificielle et les chatbot occupent de plus en plus de place sur les sites d’emploi. S’appuyer sur des algorithmes pour choisir des candidats exige cependant une base de données fiable, en conformité avec le RGPD. Très communicant, le RH est en première ligne et doit être à la hauteur de sa mission question e-réputation de l’entreprise (ne pas déclencher un « Balance ton recruteur !»). Autre fait marquant, Google et Facebook investissent dans le segment offres d’emplois avec l’objectif d’agréger tout ce qui transite en ligne sur des sites et canaux spécialisés.