Alain Dominique Perrin fait de Toulouse la tête de pont commerciale de Château Lagrézette

Alain Dominique Perrin, propriétaire du Château Lagrézette
La boutique de Toulouse

 

Si le propriétaire du domaine, Alain Dominique Perrin ne manque pas de charisme ni de talent, c’est bien la qualité de ses vins que les jurys et critiques internationaux priment régulièrement. Et le plus souvent sur des dégustations à l’aveugle ! Les bonnes notes et appréciations données par Robert Parker, Jancis Robinson, le guide Hachette…et plus récemment les médailles obtenues au dernier salon de l’Agriculture couronnent l’excellence dans le travail de la vigne et le processus de vinification.

En acquérant dans les années 80 le Château médiéval Lagrézette, celui qui a œuvré et continue encore au rayonnement de Cartier et de la fondation au nom éponyme, a appliqué à la viticulture des méthodes similaires à l’univers du luxe et de la création artistique. Partant d’une feuille blanche, il a replanté des vignes, s’est entouré des meilleurs de la classe,  a choisi un mode de vendange et tri à la main, a investi dans les moyens de production. Allant jusqu’à faire construire en 1992 un chai gravitaire de 3 étages, un ouvrage signé Jean Nouvel. Cet architecte a été à nouveau retenu pour réaliser prochainement un deuxième chai sur le terroir de Landiech.

Les efforts déployés ont porté leurs fruits. « Notre Malbec allie puissance et élégance » souligne Florence Scébat, directrice  B to C en évoquant le traitement minutieux des baies pour parvenir à une expression raffinée de ce cépage dont on a retrouvé trace des premières vendanges en 1503. Le haut clergé en avait fait un vin de prédilection !

Avec 90 ha, trois terroirs identifiés et 500 000 bouteilles produites, Château Lagrézette est bien référencé à l’international, trônant dans de nombreux restaurants étoilés. Premier ambassadeur du domaine, son PDG Alain Dominique Perrin est à la manœuvre sur le front de l’exportation, épaulé par Claude Boudami, directeur général. Avec une présence dans 21 pays et 5 continents, les marchés extérieurs génèrent 40% du CA.