Jacques Oberti, président du Sicoval : collaboration renforcée avec Toulouse Métropole ?

Jacques Oberti, président du Sicoval
Le futur avec l'arrivée du Métro prévue en 2024

« Oui pour une collaboration renforcée avec Toulouse Métropole (37 communes) mais pas de fusion » ainsi s’exprimait Jacques Oberti, le président du Sicoval récemment, qui représente les 36 communes au Sud-Est de Toulouse. L’accord trouvé le 5 juillet 2017 avec Toulouse Métropole et le conseil syndical de Tisséo-SMTC sur le financement de la 3ème ligne du Métro (TAE) et la connexion  avec la ligne B (CLB) a marqué les esprits et augure d’une nouvelle ère de relation plus apaisée, moins conflictuelle. J. Oberti n’exclut pas de travailler étroitement avec l’Agence d’Attractivité de la Métropole notamment en matière économique,  sur le tourisme. Le Sicoval s’est associé avec Toulouse Métropole et le CEA Tech pour candidater ensemble sur l’appel à manifestation d’intérêt, « Territoire d’innovation d’envergure » dans le cadre du Plan d’investissement d’avenir. La création d’un service de navette autonome entre Toulouse Montaudran et l’IoT Valley est évoquée comme exemple pour créer des maillages pertinents entre les zones économiques en pariant sur les complémentarités plutôt que sur la concurrence au sein de l’agglomération toulousaine. En attendant l’arrivée du métro, le Sicoval parie sur  le développement de mobilités alternatives à la voiture, le bus, le co-voiturage…

Le Village numérique : une pépinière IoT en 2019

La Société publique locale d’aménagement présidée par Alain Sérieys, le maire d’Escalquens, est désormais l’outil de gestion du foncier sur Enova  Labège, le  Parc du Canal, la Masquère. L’ancien site Sanofi de 2,5 ha accueillera l’école Studialis et le Village numérique dédié à l’IoT.