Les vandages du Pacherenc de la Saint-Sylvestre

Les participants ont récolté les dernières grappes de l'année

La journée du 31 décembre a débuté sous le soleil par le traditionnel casse-croûte vigneron dans les vignes de Viella. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale les visiteurs, venus en nombre, ont pu découvrir et comprendre le travail réalisé par les vignerons pour conserver les dernières grappes et préparer le Pacherenc de la Saint Sylvestre

Tout au long de la journée, des artisans locaux ont exposé leur travail à la maison du Pacherenc : dentelière, relieur, peintre, mais aussi pour la primère fois cette année la dernière fabrique française de bérets, la Maison Laulhère, qui a exposé une dizaine d’authentiques bérets d’époque. Le musée des vieux outils de Garlin, l’Arasclet, avait également apporté une partie de sa collection.

A la lueur des torches, les participants ont récolté les dernières grappes de l’année sur-mûries qui donneront le Pacherenc de la Saint Sylvestre 2017. Cette année la conservation des raisins a été particulièrement compliquée, ce ne sont donc que 2 000 bouteilles de 50cl (contrairement aux 3 000 habituelles) qui seront commercialisées et qui illustreront la belle mobilisation d’un collectif de vignerons afin de donner naissance à ce vin rare et exceptionnel.