CityMeo booste les usages des écrans d’affichage dynamique !

David Keribin, CEO de CityMeo cofondée en 2012 par 4 ingénieurs

Ils ont révolutionné l’affichage dynamique, donnant vie et trouvant de nouveaux usages aux écrans installés dans les magasins, les halls d’accueil, les galeries commerciales…Sitôt diplômés de l’ENSEEIHT, quatre ingénieurs ont imaginé une technologie plug & play pour animer ce type de support via un  mobile ou tablette.

Leur start-up CityMeo créée en 2012 a rejoint tout naturellement le « camping » (devenu le connected camp) au sein de l’IoT Valley. « Notre décollage n’a pas été immédiat et c’est grâce à cet écosystème exceptionnel que nous occupons désormais une place significative sur ce marché » reconnait David Keribin, CEO, cofondateur,  en évoquant l’accompagnement des entrepreneurs chevronnés et l’apport des  grands groupes partenaires de ce campus dédié à l’internet des objets.

Viser le marché du retail en 2018

Après quelques beaux contrats gagnés d’année en année, tout s’est accéléré début 2018 avec une levée de fonds de 2,5 M€, un bond dans les effectifs qui sont passés de 9 à 18 salariés et une croissance en hausse de 300% ! CityMeo a bouclé l’exercice avec 1M€ de CA et 4000 écrans déployés,  portant le parc total à 5000. L’entrée au capital de CapHorn Invest, fonds expert sur le high tech et retail, ouvre de nouvelles perspectives sur ce segment-là mais aussi auprès des grands donneurs d’ordres, sensibles à l’assise financière de leurs fournisseurs. Si bien que la montée en puissance commerciale se poursuit en 2018, notamment sur le retail. Des recrutements réguliers sont opérés pour passer à 40 collaborateurs (1). « Nous progressons en moyenne de 270%/an sur le secteur de l’affichage dynamique, lui-même en expansion de 16% » indique David Keribin en mettant en avant le caractère innovant de la solution proposée. A commencer par son ergonomie. Chaque écran est équipé d’un boîtier (l’équivalent d’un ordinateur) plug & play, paramétré pour être immédiatement opérationnel. La simplicité de prise en main pour piloter à travers le monde un parc illimité d’écrans est aussi un atout imparable. Par ailleurs, la capacité à interagir avec les écrans fait l’objet d’une R&D permanente.

Emma Bao