Matthieu Petitqueux innove avec Sky’inLab, en réparant les menuiseries métalliques au lieu de les changer à neuf !

Matthieu Petitqueux le fondateur de Sky’inLab

Plutôt que de changer à neuf systématiquement les menuiseries métalliques détériorées suite à un sinistre,  une effraction, Sky’inLab répare la fenêtre, la porte d’entrée,…Matthieu Petitqueux est à l’origine de cette solution innovante sur le marché national  voire en Europe dont l’épicentre est implanté dans la ZI de Montastruc-La-Conseillère. Le service est déjà disponible en Occitanie, à Paris, sur PACA, Lyon et sera étendu à toute la France fin 2017.

C’est en développant son activité au sein de Petitqueux Maintenance Multitechnique,  sa première entreprise de réparation après sinistre pour le compte des compagnies d’assurance, qu’il a l’idée d’une solution  pour les menuiseries. Après 18 mois de R & D, un brevet déposé, le  concept est prêt,  adaptable à tous les profilés et menuiseries existants. L’ensemble du process de réparation s’effectue chez le client final dans un camion spécialement aménagé avec les opérations de découpe, le soudage, le traitement de surface. La teinte exacte de la peinture est reproduite sur place à partir d’un scan de la menuiserie. Tout le process a été homologué et développé avec la Carsat. « Sky’inLab préserve les performances thermiques de la menuiserie. Nous réparons 95% des menuiseries endommagées » précise M. Petitqueux.

Le marché est considérable avec déjà 700 000 effractions / an. En moyenne la réparation de la menuiserie génère une économie de 57% par rapport au changement  en neuf. Pour une compagnie d’assurance comme Axa cela représenterait une économie directe de 10 millions d’euros / an ! Mais indique M. Petitqueux, « encore faut-il faire changer les habitudes internes dans les grands groupes ». Sky’inLab a déjà convaincu ses premiers clients comme Axa, la plateforme IMH…