AERONAUTIQUE : Airbus s'assure huit années de production

Airbus a fait à juste titre la une de tous les médias en présentant ses résultats et perspectives début janvier. Un chiffre ressort,  le carnet de commande de 5 559 avions à livrer équivalent à huit années de production : de quoi alimenter entre autres les ateliers dans la région, et les chaînes d’assemblage de Toulouse, Hambourg, Tianjin et future à Mobile. C’est réellement exceptionnel dans le monde de l’industrie où la visibilité va rarement au-delà d’un an. Un élément qui devrait rassurer les partenaires financiers de  la supply chain sur le moyen et long terme. Cette année, Airbus prévoit de stabiliser ses livraisons au même niveau qu’en 2013, environ 626 exemplaires avec des cadences de 42 appareils pour les A320, 10 pour l’A330, 2,5 pour l’A380,  la montée en cadence de l’A350 XWB dont la mise en service est fixé au 4 trimestre. Fabrice Brégier le président et CEO d’Airbus évoque la possibilité de monter à terme les cadences de l’A320 vers les 50 exemplaires/mois si les volumes continuaient à croître. Les clients sont au rendez-vous dans le monde entier pour tous les programmes y compris l’A380 avec un plan de charge de 4 ans. La direction d’Airbus mise ici sur l’augmentation du trafic aérien d’environ 5% par an !

Si l’avionneur ne prévoit pas de lancer de nouvel appareil avant une dizaine d’année pour renouveler son blockbuster l’A320, la gamme actuelle  devrait bénéficier d’améliorations en continu  à l’image de l’A320neo qui effectuera son 1er vol fin 2014, de l’A330 régional dédié au marché chinois…touchant pour l’essentiel les systèmes et services à bord, les aérostructures ou la motorisation. Du côté de l’emploi, Airbus prévoit de  recruter en 2014 près de 1500 personnes, dont environ 500 venants d’Astrium (intégré dans Defense and Space d’Airbus Group). Pour un millier de postes, près de la moitié viseront la France et pour l’essentiel, la région toulousaine avec des ingénieurs et des jeunes compagnons.