AERONAUTIQUE : Francazal : choix de l’exploitant de transition

C'est la filiale française du groupe SNC Lavalin, choix du directeur général de l'Aviation Civile, qui sera le prochain exploitant aéroportuaire de l'aérodrome de Toulouse-Francazal pendant une période transitoire d'une durée d'un an, voire deux. La mission qui est confiée à ce groupe vise à prendre le relais de la Défense dès janvier 2011, pour assurer, pendant cette période, la continuité de l'exploitation à partir des installations existantes.

L'offre de SNC Lavalin, a été retenue comme la plus attrayante notamment par l'absence de demande de subvention et le contenu des prestations de service offertes aux utilisateurs aéronautiques. Ont aussi été appréciés les choix opérés pour amorcer favorablement le processus de transformation de cette plate-forme militaire en un aérodrome d'aviation d'affaires et de soutien industriel, conformément au projet de reconversion et dans le respect du cadre et des conditions fixées par l'Etat.