AERONAUTIQUE : Microturbo a décroché deux commandes dans l'aviation civile

 
 

PY. Morvan, DG de Microturbo
Microturbo est en train « d’exécuter son plan stratégique à trois ans CAP 2015 qui doit
transformer l’entreprise en allant vers toujours plus d’applications civiles, en passant d’une culture produit à une culture client avec un niveau de service qui progresse partout en termes de qualité, fiabilité et sécurité de vol, avec de nouveaux produits » résume Pierre-Yves Morvan, le directeur général de cette société toulousaine, filiale du groupe Safran. Microturbo produit des turbines à gaz utilisées dans la propulsion de missiles et engins cibles, dans les APU, les auxiliaires de puissance pour les avions, les hélicoptères… militaires et civils. Le produit phare du changement c’est l’e-APU, l’auxiliaire de puissance de
nouvelle génération caractérisé par un ratio poids-puissance et une signature acoustique
en très net progrès par rapport aux produits existants sur le marché. Il a été conçu à la fois pour les nouveaux programmes de l’aviation d’affaires et régionale plus électriques et d’hélicoptères, pour être capable de démarrer au sol les moteurs principaux, fournir de la pressurisation, redémarrer en vol à haute altitude…
La première version e-APU60 pour l’hélicoptère AW189 d’Agusta Westland a réalisé avec succès ses essais en vol dans le cadre de la campagne de certification attendue
début 2013. Sept machines participeront aux essais.
Dans le cadre du partenariat signé avec Hamilton Sundstrand (filiale d’UTC) l’an dernier au Bourget pour le développement d’APU nouvelle génération destiné à l’aviation d’affaires, deux contrats majeurs ont été gagnés dont l’un pour les futurs Bombardier Global 7000 et 8000. Une vingtaine de personnes sont mobilisées sur ce projet en phase de conception. Un développement transnational qui amène les équipes à travailler pour la 1ère fois en horaire décalé avec les unités d’Hamilton Sundstrand à Québec et San Diego. La puissance sera d’environ 400 à 500 ch en puissance thermodynamique avec une qualification ETOPS dont les essais seront réalisés sur un nouveau banc dédié. L’acoustique sera particulièrement performante pour répondre à des exigences hors normes de l’aviation d’affaires très haut de gamme.
«C’est peu connu à Toulouse mais nous réunissons pour ce type de projet l’ensemble des compétences d’un motoriste en mécanique, RDM, thermique, calcul, électronique, sûreté de fonctionnement, gestion de projet et certification » relate PY. Morvan. La certification devrait intervenir en 2015.
En parallèle les activités militaires se poursuivent tant en SAV pour les anciens contrats type Mirage, rafale que les nouveaux pour le démarreur de l’A400M ou la fourniture de la propulsion d’engins cibles pour le DoD, l’armée américaine. 150 unités par an seront livrées au fabricant de cibles depuis le site d’assemblage et de SAV de Microturbo Inc près de Dallas aux uSA. La montée en compétence de l’entreprise s’est accompagnée d’un plan de recrutement d’une quarantaine de salariés, portant l’effectif à près de 480 personnes. En parallèle le site continue la rénovation des lignes de montage et SAV, des bancs d’essais, Le carnet de commandes devrait s’étoffer d’ici à 2020 avec la livraison des nouvelles générations de produits. Microturbo prévoit une importante augmentation de son chiffre d’affaires d’ici 2020 La part de la r & D, plus de 20% du CA, illustre la stratégie de l’entreprise pour accompagner le changement en cours.
 
JL. Bénédini