AERONAUTIQUE : Sogeclair Aerospace en croissance rapide dans l'ingénierie

Sogeclair Aerospace, la filiale d’ingénierie du groupe Sogeclair dédiée à l’aéronautique et au spatial, bat au rythme de cette filière en croissance rapide. L’an dernier le chiffre d’affaires aura progressé de 16,64% avec 66,24 millions d’euros de CA, en progression de 30% en France, 57% en Grande-Bretagne, 10% en Allemagne, seule l’Espagne a connu un tassement (-2%). La tendance se confirme en 2012, + 14,2% au 1er trimestre. Sogeclair Aerospace s’appuie sur les bons carnets de commandes d’Airbus, de Bombardier, de Thales Alenia Space, ATR, Aerolia…, « de Dassault dont nous sommes devenus le leader en ingénierie dans les aérostructures » relate Philippe Robardey, le pdg du groupe.
Les équipes travaillent sur de multiples ensembles comme les mâts réacteurs, le caisson central de voilure, les meubles électriques….
Sur le territoire pour se rapprocher de ses clients et étendre ses marchés, Sogeclair a ouvert des bureaux à Cannes, Marignane et Bordeaux. Le Centre de production en Tunisie emploie près d’une trentaine de salariés. En Inde avec ses partenaires, près de 80 personnes travaillent pour Sogeclair Aerospace, offrant ainsi des possibilités d’offset au groupe EADS, le Rafale pourrait susciter des développements. A terme Ph. Robardey évoque de nouvelles conquêtes en Amérique du Nord. L’idée à long terme est d’avoir une couverture quasi mondiale auprès des avionneurs et de leurs équipementiers. Sogeclair Aerospace partage deux filiales avec le groupe de fabrication Mécachrome, Aviacomp via Mécahers, orientée pièces composites et ADM dans le métallique. Aviacomp avec sa structure intégrée qui dégage près d’1,5 million d’euros de chiffre d’affaires, est appelée à croître vers les 10 Meuros dans les 3 à 4 ans. Avec l’éditeur de CAO électrique IGE XAO, SEE Consulting commercialise des prestations d’architecture système. Le petit dernier c’est Checkaero, créé en 2011 et dont l’activité a démarré aux Pays-Bas dans la vérification de dossiers de calcul. L’idée est de mobiliser des compétences chez des ingénieurs expérimentés à l’aide d’un hub informatique dédié en vendant ces ressources à l’ensemble du marché de l’ingénierie.
Avec la croissance en vue, Sogeclair a lancé un programme de recrutement de 400 ingénieurs à l’échelon européen avec des partenaires anglais (Sitec group) et allemand, GCT du groupe PFX, filiale d’Airbus. Des campagnes en France, en Allemagne, en Espagne ont été lancées, d’autres pays, l’Italie, la Grèce, pourraient être visés.
Sogeclair Aerospace, référencé EADS E2S preferred supplier for engineering services, tente ainsi de renforcer sa force de frappe.
JL. Bénédini
 
 Cible 4 métiers dans l’ingénierie :
Aerostructures en composite et métallique
Installations de systèmes, électrique et mécaniques
Gestion de configuration évolutions et conformités
Equipements, conception et développement
 
 
Le groupe Sogeclair : détails
 
 
Le groupe Sogeclair avec Sogeclair Aerospace (66,24 Meuros), Sera Ingénierie (2,25 Meuros de CA) et Oktal (8,18 Meuros) soit 950 salariés dont 33% à l’étranger, a connu une croissance de 6,5% l’an dernier (+ 12% au 1er trimestre 2012) pour un CA de 77 millions d’euros. Sera Ingénierie (+ 8,1% en 2011), conçoit et assemble des véhicules spéciaux notamment pour la Défense. La société toulousaine Oktal, dédiée à la simulation, a vu son CA baisser de 37,7% en 2011, après la livraison en 2010 d’un simulateur à la Chine, la fermeture de l’agence d’Aix-en-Provence. Le redressement entamé fin 2011 se poursuit en 2012.

Diffusé le 30/08/2012