AERONAUTIQUE : Surveiller les infrastructures pétrolières avec les drones de Delair-Tech

 

Ils sont 4 associés et ont choisi de s’établir en région pour déployer une activité originale : la conception et la fabrication de drones low cost pour des applications civiles. D’entrée, les cofondateurs de Delair-Tech ciblent un marché spécifique, celui de l’industrie pétrolière.
« Par notre expérience professionnelle, nous connaissons précisément les besoins des compagnies pétrolières et mettons au point une solution efficace capable de surveiller les pipelines, et de déclencher en urgence des interventions » résume Bastien Mancini codirigeant de la PME avec Benjamin Benharrosh, Michaël de Lagarde et Benjamin Michel.

Michaël précise : « Nous nous sommes connus à l’Ecole Polytechnique, puis nous avons pris des orientations professionnelles variées (exploitation de champs pétroliers, suivi des vols de la fusée Ariane, haute fonction publique en cabinet ministériel). Lorsque nous avons réalisé l’importance du  besoin sur le marché et l’absence d’offre réellement adaptée, nous nous sommes lancés dans cette entreprise, qui était l’occasion de conjuguer nos expériences récentes en relevant un nouveau défi exaltant. »

Le système proposé aux exploitants des plateformes, (lesquelles sont souvent situées dans des sites mal desservis par voie terrestre), est économique, facile à mettre en œuvre et performant. Le drone conçu par Delair-Tech pourra couvrir une distance de 200 km. La charge utile intègre une imagerie verticale temps réel. Les équipements embarqués à bord de l’aéronef sont interfacés avec le process industriel. Si ce dernier détecte une anomalie, un drone est automatiquement expédié pour visualiser la zone à problème, diagnostiquer le dysfonctionnement et son impact environnemental. L’altitude basse du vol, 150 mètres, permet d’obtenir des données d’une grande précision. Le poids de la machine, 2 kg à peine, garantit une vitesse et un temps d’exécution optimal tout en restant très souple d’utilisation.

Ce moyen d’investigation constitue un précieux outil d’aide à la prise de décision pour les opérateurs, que ce soit pour des mission d’urgence ou de routine.

Rentré au pôle Aerospace Valley en juin dernier, Delair-Tech noue actuellement des partenariats avec des industriels et des laboratoires de recherche de l’écosystème aéronautique toulousain. D’ici fin 2011 les premières prestations de service à partir de drones produits en interne seront effectuées. Dès 2012, la PME concentrera ses efforts sur l’industrialisation d’une gamme de drones adaptés à 3 familles d’usages : la prévention d’accident, la gestion de situations d’urgences, et la réalisation ponctuelle de missions de performance.

Delair-Tech prévoit de créer une vingtaine d’emplois d’ici 3 ans.

Emma Bao

Diffusé le 25-10-2011

 

Encadré

La législation sur les drones

La DGAC travaille actuellement à l’élaboration d’un arrêté pour modifier la législation en vigueur sur les « aéronefs non habités » (le terme officiel pour drone). A l’image de ce qui se fait pour les avions, les concepteurs et les opérateurs devront obtenir une certification, laquelle leur permettra de faire voler les drones dans l’espace aérien.