AGROALIMENTAIRE :

Un  code à bulles sur la bouteille de vin valide son authenticité, fournit un bouquet d’informations aux consommateurs et professionnels

Labellisé par Agrimip Innovation et financé par le FUI, le projet GeoWine qui a mobilisé 2 Meuros, arrive en phase finale après 3 années de R&D. Coordonné par la CCI du Gers, ce programme vise à mettre en place un système intégré de géotraçabilité  permettant de certifier l’origine géographique des vins, d’apporter une information aux producteurs mais aussi aux consommateurs. Le groupe Plaimont, chef de file,  s’est fortement impliqué sur le plan technique dans la faisabilité de ce projet qui a mobilisé plusieurs autres acteurs. Ainsi, l’entreprise Prooftag fournit le code à bulles assurant l’identification du vin, sa traçabilité. L’IRIT a travaillé sur la sécurisation des données accessibles à partir du code à bulles. L’Ecole d’Ingénieurs de Purpan a réalisé l’inventaire et l’analyse des surfaces viticoles d’appellation Saint-Mont étendues sur 1200 ha. 16 terroirs ont été déterminés, ils ont fait l’objet d’une qualification technique mettant en exergue leurs spécificités et potentiels.

Le LEREPS (1) a vérifié l’acceptabilité par les consommateurs de cette géotraçabilité.

L’intérêt de GeoWine est double. La qualification des terroirs avec un descriptif détaillé des aptitudes des parcelles permet aux vignerons de disposer d’un modèle d’analyse systématique. La cartographie et l’étude des comportements des différentes surfaces plantées contribuent à la prise de décision, aident à l’optimisation de l’exploitation. Les SIG, les photos à infrarouge satellitaires ont été utilisés pour lister les éléments de stress du vignoble, établir une radiographie complète des plantations.

Le système apporte au grand public des informations sur le cycle du cru acheté, l’historique de la parcelle, la typicité, le procédé de vinification…tout en certifiant l’authenticité du produit. Une reconnaissance indispensable, eu égard à la contrefaçon qui représente aujourd’hui 8 à 10% du commerce international, voire 20 à 30% pour le vin dans certains pays.

Faisant l’objet d’une dernière campagne de validation, GeoWine aboutit à des résultats concrets. Deux cuvées des Producteurs Plaimont intègreront dans les semaines qui viennent le concept avec son code à bulles, garantissant l’origine, l’histoire du vin dégusté : Béret noir à destination des cavistes et de la CHR, le Château Saint Go vendu en GMS.

Cette offre de géotraçabilité pourra être commercialisée auprès d’autres producteurs de vins. Ces derniers devraient être séduits par cette solution innovante, d’autant plus qu’une directive de la Commission européenne réformera et simplifiera l’étiquetage des bouteilles. D’où la nécessité de se démarquer avec un portail d’informations intégré à la bouteille.

Emma Bao
Diffusé le 26-04-2011

(1)          Laboratoire d’études et de recherche sur l’économie, les politiques et les systèmes sociaux.