AGROALIMENTAIRE : 139 projets labellisés par Agrimip Innovation

Lors de l’AG d’Agrimip Innovation, le président du pôle de compétitivité Alain Chatillon a présenté les résultats obtenus et les perspectives de développement dans une filière qui a su résister à la crise. Dans les IAA, les chiffres d’affaires ont reculé d’à peine 2 à 3%, l’emploi s’est bien maintenu (+0,3%). 17% des actifs de la région travaillent dans ce secteur qu’il faut accompagner dans ses mutations pour assurer la croissance. « C’est d’autant plus important que 550 000 emplois industriels ont disparu en 10 ans, la part de l’activité industrielle en France est passée de 16 à 13% » a indiqué le sénateur maire de Revel (rapporteur sur la désindustrialisation au Sénat).

Daniel Segonds, dirigeant de la RAGT à Rodez  (9ème semencier mondial) a évoqué l’importance du poste recherche dans son groupe (275 personnes, 34 Meuros affectés à la R&D soit 14% du CA). Les OGM et la réduction des pesticides via un enrobage des semences font partie des axes de la R&D. Ancien président de l’Inra, Hervé Ossard a insisté sur la collaboration nouée grâce au pôle entre les agriculteurs, les industriels, les enseignants et les chercheurs. Indiquant au passage que 13 Meuros ont été injectés dans les laboratoires grâce au FUI.

L’avenir passe aussi par la chimie blanche (avec le rôle joué par les microorganisme) et la chimie verte couplée aux biotechnologies.

La collaboration avec les pôles de compétitivité Aerospace Valley et Cancer Bio Santé est fructueuse autour de thématiques variées (biomatériaux, nutrition clinique…).

A titre d’exemple, lors de cette AG, ont été mis en avant des projets significatifs comme  Sativa Muris (1). Il s’agit d’un système constructif innovant englobant un bloc à isolation  répartie, un liant de montage spécifique, un enduit de recouvrement fibré  (fibres courtes de chanvre) adapté au système. Le bloc est conçu à partir d’un éco-liant et d’un granulat végétal (la chènevotte de chanvre).

Le projet Neofertil vise à produire des biofertilisants en utilisant les micro-organismes du sol formulés sous forme de produits. Agronutrition Arterris sont impliqués dans ce programme aux côtés des plusieurs partenaires académiques.

Oleosol-1 est un projet destiné à satisfaire la demande croissante en huile végétale, le Tournesol constituant une des voies à explorer en adaptant la semence.

Pouch’Pack arrivé en phase de commercialisation est un emballage innovant servant à la conservation des fruits. Ce conditionnement préserve les propriétés gustatives de cet aliment immergé dans son jus naturel.                                                                                                                                                                                                                                    

(1) : partenaires économiques et académiques : SEAC-Guiraud, Agrofibre (groupe Euralis), Socli (65), Argeco (31), le LMDC et l’Insa.

Agrimip Innovation en chiffres

Employeur régional, le secteur agricole et agroindustriel emploie 100 000 personnes dont 25 500 dans l’agroalimentaire. On recense 4155 établissements (dont 750 entreprises industrielles) pour un CA de 5 Mds d’euros.

La recherche et formation représente 800 chercheurs, 2100 étudiants, 60 unités de recherche publique agronomique et vétérinaire
Agrimip Innovation compte 133 entreprises adhérentes, 16 labos et centre de recherche, 27 institutionnels (participation totale : 233 772 euros)

139 projets ont été labellisés (montant total : 246,1 Meuros) dont 12 acceptés en FUI. 24 Meuros de subventions ont été décrochés sur les projets.

Diffusé le 3 juin 2010