AGROALIMENTAIRE : LDTI : conforter Maison de la Chatine en CHR et gagner des positions auprès de la grande distribution en MDD

Cette année, LDTI renoue avec la croissance, son chiffre d’affaires devrait progresser de 20% (4,5 Meuros prévus) après deux exercices de stagnation. Une atonie liée à la crise économique et aux délais de prise de décision plus longs.

L’arrivée en grande distribution de ce confiseur implanté à Revel confère à l’entreprise un nouvel élan. C’est un virage stratégique amorcé il y a 3 ans et qui commence à porter ses fruits. L’innovation tous les niveaux, le packaging, la base, l’enrobage…a permis à la PME d’être référencée comme fabricant MDD. La société fournit plusieurs enseignes (Carrefour, Auchan, Casino, Aldi…) et a même été retenue par Mac Donald sur la bille de céréale enrobée de chocolat. Une nouveauté qui séduit plusieurs autres clients, également fidèles à l’amande saupoudrée de cacao ! Deux gourmandises qui accompagnent souvent la tasse de café à la fin d’un repas au restaurant. Sur ce marché de la CHR (1), LDTI travaille avec les torréfacteurs, les distributeurs de boissons, les circuits de vente professionnels. Un secteur où la PME souhaite conforter ses positions avec une dynamique commerciale accrue.

La MDD continue à monter en puissance. Pour marquer des points auprès de la GMS, la société mise sur l’évolution des conditionnements et des produits. La gamme,  de plus en plus visible dans les rayons café ou confiserie, s’enrichit régulièrement en terme de bases et d’enrobages (céréales extrudées, cubes de citrons, d’oranges confites, grains de raisins saupoudrés de chocolat, amandes, noisettes et noix au gianduja, amandes aromatisées verveine, framboise, mirabelle…) et de packagings. De quoi ravir les plus gourmets !

(1) : Café, hôtel, restaurant

En notes

-A Revel,  ont été transférés en 1997 les activités granulation pour l’homéopathie et ingrédients pour l’industrie de la crème glacée. L’activité Chatine a été déployée sur le site en 2001. Depuis 2002, LDTI intègre tous les métiers.

Production : 1200 tonnes dont un tiers pour la Maison de la Chatine.

Effectif : une soixantaine de personnes

Encadré

Trois segments de marché

L’entreprise fabrique les granules et globules utilisés en homéopathie, activité qui représente une production annuelle de 220 tonnes. LDTI fournit aussi l’industrie de la crème glacée (500 tonnes/an), concevant des noyaux de liqueur enrobés de chocolat.

Sur ces deux métiers, l’entreprise a choisi d’externaliser la commercialisation pour se centrer sur son troisième segment de marché : la Maison de la Chatine.

Cette marque en propre coiffe toute l’activité confiserie destinée aux cafés, hôtels, restaurants et à la grande distribution.

.

Emma BAO
Diffusé le 28 mars 2011