André Alran : une plateforme numérique pour les achats

André Alran

Expert de la fonction achat, André Alran est en train de faire développer une plateforme numérique dédiée avec un premier module portant sur la cartographie des achats qui pourra s’interfacer avec les ERP.

Pourquoi ce nouveau produit ? « La plupart des ERP ont été conçus en privilégiant l’aspect comptable, le lancement des commandes, la facturation sans prendre en compte la spécificité et l’organisation des achats » relate André Alran qui envisage de lancer un nouveau module l’an prochain sur les frais généraux. Cet ingénieur Insa Enseeith s’est lancé il y a 4 ans après une carrière dans l’industrie chez Raisio France, chez Sanofi dont il gérait la maintenance d’une cinquantaine de sites. C’est cette expérience qu’il prodigue aujourd’hui chez les PME et ETI. Dans les entreprises françaises, les achats représentent en moyenne 45% du chiffre d’affaires. L’optimisation est loin d’être la règle, certains continuent à fixer des règles immuables pour l’ensemble des achats indistinctement.  Des gains de 10 à 15% sont atteignables en identifiant les postes à revoir, en insufflant une culture d’achat avec des processus adaptés et cohérents. Le gros du travail porte sur les marchés de production, là où le potentiel de gains est le plus fort. Par segments de produit, plus de cinq fournisseurs n’est par exemple pas souhaitable. Entre la trop forte dépendance ou l’inverse  la dispersion avec un pouvoir de pression faible, il faut trouver le juste équilibre. A. Alran préconise de fidéliser ses fournisseurs sur le long terme. « Lorsqu’ils ont une belle entreprise, les fournisseurs veulent travailler avec vous ». Un bon timing est de négocier tous les trois ans plus des rencontres périodiques avec ses fournisseurs stratégiques. Ce n’est pas forcément le moins cher qui vous fera gagner de l’argent dans le temps. Vers l’interne, la bonne expression des besoins est déterminante. «Un travail en profondeur est nécessaire sur un an pour bien connaître l’entreprise, ses règles pour déployer une stratégie d’achat efficace en la faisant accepter par tous. A. Alran intervient plutôt chez les PME qui travaillent en B To B, avec une centaine de salariés dans les secteurs de l’énergie, du BTP, de l’électronique…avec des missions diverses en temps partagé, d’audit, en créant une fonction achat, du coaching…. « Après un audit, je déploie des actions à la carte en fonction des besoins concrets ».