Anywaves sélectionné par le CNES pour initier la filière française de Reflectarray

L'équipementier d’antennes pour les constellations de satellites Anywaves vient d’être sélectionné par le CNES pour démontrer la faisabilité technologique d’une antenne Reflectarray pour nanosatellites. Retenuee à l’issue d’un appel d’offre, l'entreprise toulousaine développera donc une technologie opérationnele de la bande X à la bande Ka, fréquence la mieux adaptée aux communications longue distance et donc aux missions très lointaines telles que l’exploration martienne. En remportant ce projet, Anyways compte devenir le premier antenniste européen à mettre en orbite un Reflectarray en bande Ka pour des besoins commerciaux. Seul équipementier antennes européen, cet industriel a triplé ses effectifs en l’espace de deux ans pour atteindre un million d’euros de chiffre d’affaires en 2019. Son ambition : devenir le leader des antennes miniatures pour les systèmes critiques.