Assystem Technologies. Son Skills Development Center forme aux nouvelles compétences de l'industrie

 Ludovic Cardine, directeur du SDC, devant un panneau de câblage installé dans la grande salle de travaux pratiques du centre.

Le Skills Development Center (SDC) d’Assystem Technologies accueille près d’un millier d’apprenants par an. Ce centre basé à Blagnac a la particularité de former aux nouveaux métiers et nouvelles compétences de l’industrie. 70 % de son public est extérieur au groupe.

Deux ans après son ouverture, le Skills Development Center a déjà accueilli et formé près de deux milliers de personnes. A l’origine, ce centre est né de la volonté d’apporter une réponse adaptée à la pénurie de compétences qui touche l’industrie aéronautique. Assystem Technologies, spécialisé en ingénierie, qualité et solutions digitales (14 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires d’1 Mds € en 2017), connaissait à l’époque des difficultés à recruter dans les métiers du support à la production, faute de profils qualifiés. La solution a été de créer en interne les formations.

De l’inspection qualité à l’accompagnement au changement
 « Nous avons commencé avec la formation d’inspecteurs qualité et nous ouvrons maintenant à d’autres métiers comme « technicien d’essai », « designer », « opérateur satellites » ainsi qu’aux spécialités liées au calcul ou aux systèmes… » L’offre comprend également un parcours dédié à l’usine du futur et à la transformation digitale. L’accompagnement des stagiaires est la marque de fabrique du SDC :  « Acquérir le savoir-faire ne suffit pas, c’est pourquoi la sélection des stagiaires est basée à 50% sur le savoir-être ! », résume Ludovic Cardine. Les parcours vont de 2 à 600 heures, selon le besoin du client et l’expérience des participants.
 « Nous créons des compétences dont l’industrie a besoin, mais pour lesquelles il n’existe pas encore de formation académique », résume Ludovic Cardine, qui met en avant le niveau d’expertise, une heure de formation nécessitant 15 à 20 heures d’ingénierie en amont. Huit formateurs à temps plein ont été recrutés, issus pour la plupart de l’entreprise. Le SDC a l’avantage de bénéficier du terreau de compétences et du savoir-faire technique d’Assystem Technologies. Sa particularité est de s’adresser à des publics très divers, composés majoritairement de salariés d’autres entreprises et de personnes en réinsertion professionnelle. Aujourd’hui plus de 70% de l’activité du SDC est tournée vers la formation externe avec, en particulier, une offre dédiée aux clients industriels d’Assystem Technologies : consulting formation, ingénierie pédagogique ou encore animation de parcours. Et ce, dans différents secteurs comme l’aéronautique, le ferroviaire ou l’automobile.

Priorité à la pratique
L’établissement de 750 m² comprend huit salles de cours et un training center équipé des dernières technologies : « L’entraînement en conditions opérationnelles représente 40% de notre formation », rappelle Ludovic Cardine. En attestent, par exemple, le simulateur de vol et les panneaux de câblages sur lesquels les contrôleurs en formation s’exercent à détecter les anomalies.  Au premier étage un simulateur utilisant la réalité virtuelle pour reproduire des situations réalistes de contrôle d’équipements a été développé par les ingénieurs du groupe : « C’est un outil qui valorise les métiers de la technique et qui est en même temps très pédagogique. Il permet également au formateur d’optimiser son accompagnement car on peut analyser le parcours visuel de l’utilisateur et voir s’il a bien su organiser son inspection, par exemple. »
Dans un avenir plus proche, Ludovic Cardine souhaite renforcer l’activité de conseil en formation du SDC et surtout, continuer de créer des compétences.