AUTOMOBILE : Midi-Pyrénées se dote enfin d'une association régionale de l'industrie automobile

Midi-Pyrénées se dote enfin d’une association régionale de l’industrie automobile

La France compte une quinzaine d’associations régionales de l’industrie automobile, Midi-Pyrénées vient de réagir avec un projet d’ARIA qui devrait être officialisé début 2012. Un comité de pilotage se met en place pour fédérer les entreprises, laboratoires, centres de formation. Cette structure qui vise à rallier un maximum d’adhérents travaillera en partie sur les missions et moyens de l’association. Plusieurs entrepreneurs s’impliquent activement aux côtés de la Région pour assurer le succès de cette entité voulue par la majorité des industriels.

Midi-Pyrénées Expansion qui intervient en support et animation de l’ARIA a procédé à l’inventaire de la filière,  mettant en exergue les points forts et opportunités à saisir. 150 entreprises (y compris les BE) sont liées de près ou de loin à ce secteur qui constitue pour 80 d’entre elles le 1er ou 2ème poste clients. Ce pôle représente entre 10 000 et 11 000 salariés,  une dizaine de sites de production totalise 6000 emplois.

Plusieurs équipementiers sont implantés sur le territoire dont Bosch (à Onet-le-Château, fabrication d’injecteurs common rail), Continental Automotive (à Foix, Boussens et Toulouse, électronique et mécatronique), Michel Thierry (Ariège, textiles), Freescale (Toulouse, circuits intégrés), Actia Group (électronique). Tout un savoir-faire existe dans la métallurgie et mécanique avec SAM Technologies, Comau, Almeca, Forest-Liné…Filtrauto est un spécialiste reconnu dans la fabrication de filtres. Measurement Specialities conçoit des capteurs d’humidité et de température exportés à travers le monde.  

L’ARIA favorisera les partenariats entre les acteurs locaux (échanges de bonnes pratiques, relations d’affaires…), facilitera le positionnement sur les appels d’offres nationaux et européens…Avec cette initiative, Midi-Pyrénées rejoint le réseau national, ce qui génèrera des projets de R&D et du développement économique.

Les  compétences et atouts à faire valoir sont multiples. A commencer par les systèmes embarqués avec le pôle de compétitivité Aerospace Valley, les TIC et le cluster Digital Place, la Mécanic Vallée, le LAAS et l’IRIT, la plateforme PRIMES à Tarbes, l’Ecole des Mines et le pôle de formation d’Albi (Transmeca et le CFA auto), l’Enseeith, le lycée Gallieni…Dans l’ingénierie et structures, plusieurs bureaux d’études ont en portefeuille des clients de l’automobile (Akka Technologies…)

Deux circuits emblématiques, Nogaro et Albi ont fait l’objet d’importants investissements pour diversifier leurs débouchés avec la création de Nogaropôle et de Eveer’Hy’Pôle tout en continuant à attirer les professionnels de la course.

La région est à l’avant-garde sur la mobilité électrique (cf EMP octobre 2011), le véhicule à hydrogène mais aussi sur les usages avec la gestion de flottes, la géolocalisation, la voiture partagée…Les équipementiers régionaux sont sollicités par tous les grands constructeurs. Les poches d’excellence sont nombreuses, l’ARIA doit propulser sur le devant de la scène la compétence automobile de Midi-Pyrénées et œuvrer à l’établissement de collaborations et liens commerciaux avec les autres acteurs nationaux et internationaux.


Emma Bao

Diffusé le 21 décembre 2011

En notes
-Les ARIA sont les interlocuteurs de la PFA, la plateforme de la filière automobile lancée par le gouvernement en 2009 pour revitaliser la filière automobile française

-Les laboratoires :

Primes : intégration des convertisseurs de puissance

Lispa : commutateurs de puissance

Autodiag : diagnostic de panne des systèmes embarqués

MOS i-Stars : intégration d’un module start and stop