BATIMENT : Constructions St-Eloi ouvre une agence à Bordeaux

 Dans les ateliers de Constructions Saint-Eloi à Colomiers, les compagnons finissent la réalisation du pont haubané qui sera mis en place en avril 2013 à Graulhet, commandé par la Communauté du Tarn-et-du-Dadou. C’est l’un des projets phares de l’entreprise sur 2012-2013. «L’ouvrage a été dessiné par le cabinet d’architecture Epure d’Albi et les études techniques réalisées par le bureau d’études structure Prat SA de Toulouse. Nous sommes en charge des études d’exécution, de la fabrication et du lançage » relate Hervé Gauvrit, le dirigeant de Constructions Saint-Eloi.
 
Avec près de 8,5 M€ de chiffre d’affaires en 2012, le spécialiste de la métallerie (50% des affaires) et charpentes métalliques (50%) a rempli ses objectifs. Cette année les perspectives sont plus nuancées, en janvier, près de 60% du plan de charge annuel était rentré, environ 20% sur l’année suivante. Le contexte économique s’est dégradé pour la filière BTP. Dans les principaux clients figurent la SNCF avec en 2010-2011 la rénovation complète de la toiture de la gare de Montauban. Le chantier sur la gare de Perpignan est en cours comme  la rénovation des gares de Bayonne et Hendaye, un marché de près de 5M€. Dans les prochains travaux de l’entreprise, le bâtiment de Toulouse Sciences Economiques conçu par Vigneu-Zilio, pour la métallerie, les garde-corps démarre fin 2013. En 2011, Construction Saint-Eloi a ouvert une agence à Bordeaux avec un chargé d’affaires et un responsable de chantier. L’idée est évidemment d’élargir la prise de commande sur l’Aquitaine. Un des marchés visés c’est la rénovation de la gare Saint-Charles de Bordeaux.
H. Gauvrit est depuis 2010 seul maître à bord de l’entreprise après avoir racheté la part de ses ex-associés dont Michel Burtey. Elle emploie 45 salariés et jusqu’à 70 personnes avec le personnel intérimaire. Constructions St-Eloi a lancé une activité de façade et bardage tous matériaux jusqu’aux composites au sein d’ITE Sud-Ouest à Colomiers. Le marché de la rénovation énergétique des bâtiments fait partie des cibles d’ITE SO. Autre initiative, le concept kit Stad’In de tribunes couverte par module de 150 places avec en option le photovoltaïque si besoin. Elaboré en interne, Construction Saint-Eloi s’apprête à démarrer la commercialisation de cette offre sur le territoire. D’autres projets sont dans les cartons. H. Gauvrit évoque la conception réalisation de grandes couvertures mobiles adaptées aux aires de stockage de déchets. Avantage, elle éviterait les risques de pollution des sols par la pluie ou les déjections des oiseaux. Ce projet réunit le BE Jacques Prat, EMO et Constructions Saint-Eloi. En sus de répondre aux appels d’offres et demandes extérieures, la société a donc aussi une démarche proactive.
Mais même en réunissant toutes les conditions pour entreprendre, des obstacles imprévus peuvent surgir. H. Gauvrit cite ce chantier retardé pour de nombreux mois par des contraintes environnementales !
JL. Bénédini
 
 
130 m de long au-dessus du Dadou