Bâtiment : Interview de Didier Simon, Pdg de La Toulousaine « Ne pas laisser vacant sur nos réalisations, le moindre centimètre carré de technologie ! »

Avec un rythme de croissance de 7 à 8% par an, La Toulousaine poursuit la diversification de son offre, les investissements en R&D, l’automatisation des process de production, la densification commerciale du territoire. Etre performant sur tous les fronts, y compris le développement durable, accomplir les objectifs fixés dans la feuille de route « Cap 2015 », c’est la ligne de conduite que s’est fixée Didier Simon, à la tête depuis 3 ans de cette PME, numéro 1 français des grilles et rideaux pour le commerce et l’industrie.

EMP : Votre activité est en augmentation régulière malgré une conjoncture morose, notamment dans le bâtiment. Comment réussissez-vous à gagner des parts de marché ?

Didier Simon : Sur notre métier historique, les grilles et rideaux, nous avons rénové le design, introduit un maximum de technologie. Nous avons doublé nos motorisations, repositionné la gamme en prix, automatisé la production. Les formats ont gagné en dimension avec des rideaux et grilles passant de 8,5 à 10 m de haut et de 12 à 15 m de large  L’innovation, comme par exemple notre nouveau rideau à lames isolées ou notre contrôle d’accès Ax@site, est notre moteur.

EMP : Vous êtes un nouvel entrant sur le marché du portail de jardin en aluminium. C’est un pari transformé ?

Didier Simon : Plus que transformé, basée sur quelques 500 modèles, notre 1ère  gamme  connaît un succès commercial croissant auprès des professionnels. Ils apprécient nos délais très courts, notre flexibilité, l’enrichissement permanent du catalogue et la qualité de nos produits. Parmi les nouveautés, nous venons d’introduire la ligne Intuition, personnalisable à souhait. Nous proposons désormais trois familles de moteurs dont un propre à La Toulousaine. Des options complexes comme notre ouverture en pente « brevetée » ont été rajoutées. Notre « contrôle par téléphone » d’ouverture de portails connait une demande croissante.

EMP : Quel sera l’événement de 2013 ?

Didier Simon : Nous enrichissons nos produits sur un autre segment, celui des portes sectionnelles de garage ! Nous avons mis au point une solution de pose rapide-un nouveau portillon à l’esthétisme soigné, de nouveaux choix de motorisations

EMP : Envisagez-vous de la croissance externe ?

Didier Simon :

Notre groupe Stella, composé jusqu’à présent de La Toulousaine et de Profalux, vient de grandir. L’entreprise Eveno qui fabrique des coffres linteaux et des volets roulants nous a rejoints. Si d’autres opportunités se présentent, nous aurons à cœur d’être attractifs.

EMP : Que prévoyez-vous au niveau de la stratégie commerciale ?

Didier Simon : La Toulousaine n’intervient qu’en B to B, avec 25 vendeurs sur le terrain. Forts de 8 000 clients, nous développons toujours plus les référencements auprès des grands comptes. Nous voulons prendre une position forte auprès des architectes et autres prescripteurs. L’exportation a démarré sur l’Angleterre, Belgique, Allemagne…Nous continuons la prospection sur l’Europe, même si la France demeure notre terrain premier.

EMP : Votre plan d’investissements ?

Didier Simon : Nous avons programmé 11 M€ sur trois ans. La construction d’un nouveau bâtiment (6000 m2) dédié à la logistique est en cours.  Il sera inauguré à l’automne prochain. La modernisation des lignes de fabrication et le lean manufacturing,  la diminution de la pénibilité au travail, l’informatisation, un site Internet pour les professionnels, le développement de nouveaux produits …autant de postes qui mobilisent en permanence nos équipes. 

EMP : Participez-vous à des projets de recherche collaboratifs ?

Didier Simon : Nous avons déjà noué un partenariat avec Axible Technologies, une PME experte dans le contrôle d’accès numérique. De ce fait, nous proposons des systèmes comme ax@site pour les grilles et rideaux, l’axibox pour les portails et portillons. D’autres suivront.

Emma Bao
Diffusé le 30 novembre 2012

 

Encadré 1

24 ans dans l’automobile avant La Toulousaine

PDG de La Toulousaine et du Groupe Stella, Didier Simon a passé 7 ans aux USA avant de prendre la direction en juin 2009 de cette entreprise cinquantenaire implantée à Escalquens.

Ingénieur diplômé de l’ENSTA, il a passé 24 ans dans l’industrie automobile, acquérant une culture industrielle mise à profit dans un domaine plus traditionnel, celui des fermetures pour le bâtiment. Par son mode de management, sa vision de la performance, il a su insuffler un nouvel élan à La Toulousaine.

Agé de 54 ans, ce sportif prisant le tennis, le golf et la voile, avoue disposer de trop peu de temps libre pour les loisirs.

Encadré 2

A  propos du groupe Stella

Composé de trois entités, la nouvelle étant Eveno (45 M€), le groupe Stella réalise un CA de 150 M€.

Ayant fait l’objet d’un LBO en juin 2010, le groupe est détenu par les manageurs et le fonds financier  Equistone.