BATIMENT : Un plancher vide sanitaire plus isolant, une toiture terrasse évitant les condensations : SEAC innove dans le gros œuvre.

Dans une conjoncture difficile pour le BTP, SEAC réussit à tirer son épingle du jeu grâce à l’innovation. Cette entreprise axée sur le gros œuvre privilégie depuis une dizaine d’années la R&D, lançant sur le marché des solutions de construction visant la RT 2012 et le BBC.

Anticiper la RT 2020 avec de nouveaux concepts, travailler sur les matériaux bio-sourcés comme le chanvre dans les blocs à bâtir et le béton…autant de sujets qui mobilisent les équipes de recherche.

Parmi les événements marquants, la société va démarrer la commercialisation du Seacwatt, un plancher vide sanitaire qui améliore l’isolation, diminuant les déperditions thermiques de 20 à 30%. Les premiers chantiers tests sont en cours de réalisation. La mise en œuvre de ce système qui contribue à la RT 2012 est simple pour faciliter son appropriation par la profession.

Autre produit qui vient d’entrer au catalogue, une toiture terrasse qui évite la condensation et donc les risques de moisissures à la jonction mur/plancher, ce dernier étant dans la zone chauffée. « Avec la RT 2012, l’étanchéité à l’air des bâtiments est renforcée, ce qui peut compliquer la gestion des points de rosée d’où notre  idée de les ramener au dessus du plancher toiture terrasse avec la solution Seacbois » commente Laurent Guiraud, DG en évoquant également l’absence ou le faible surcoût de ces deux procédés innovants.

Cette ETI toulousaine qui emploie 700 personnes, poursuit son déploiement géographique sur la moitié nord de la France. La croissance externe n’est pas exclue en 2013, « tout dépendra des opportunités » conclut le dirigeant de cette entreprise fondée en 1962 et qui a pris tout son essor à partir des années 2000.

Emma Bao
diffusé le 30 novembre 2012