Bio-UV Group. Des résultats limpides pour le pro de la désinfection de l'eau

Alors que l’héraultais Bio-UV Group s’apprête à clôturer ses trois premières années de parcours boursier, le Pdg fondateur Benoît Gillmann a présenté des résultats positifs pour 2020 avec une croissance de + 61 %, aussi liée à l’intégration de Triogen Holdings Limited (entité de Suez Water Technologies&Solutions) en septembre 2019. Depuis Lunel, le spécialiste des systèmes de désinfection de l’eau par ultraviolets poursuit le développement de ses trois divisions : le maritime, le terrestre et la nouvelle division de traitement des surfaces. Cette division ne représente que 2 % du l’activité mais des projets de développement sont annoncés, notamment avec une récente collaboration avec Kompaï Robotics. Le lancement de la technologie BioSea3 au second semestre 2021 pour le traitement des eaux de ballast des navires ainsi que le développement de la solution innovante O’Clear pour le terrestre loisirs (traitement des eaux de piscines, spas, etc.) accompagnent les projets de croissance de cette PME de 117 salariés qui a présenté un CA de 32,2 M€ en 2020 (dont 70 % à l’export).