Brough Superior.120 motos de légendes exclusives produites en 2019 

Brough Superior, le bleu lui va à merveille
Albert Castaigne et Thierry Henriette

La marche était très, très haute, jugée impossible à atteindre par les professionnels de la moto. Thierry Henriette et Albert Castaigne ont gagné leur pari de produire en France, à St-Jean de l’Union, une moto de légende, la Brough Superior, en reprenant le modèle de moto que conduisait Lawrence d’Arabie ! Le rêve de ces deux passionnés a débouché par des commandes venant du monde entier. Des motos exclusives dont le dernier modèle Anniversary, saluant le centenaire de la création de la marque par Georges Brough en 1919 en Angleterre, est vendu près de 100 000 €TTC ! Pour un budget plus raisonnable de 63 000 € TTC, vous repartirait  avec le modèle emblématique, la  SS100. 

La première moto a été livrée en Nouvelle Zélande en mai 2017. Cet acheteur très  patient a attendu 4 ans, après avoir versé un premier acompte de 15 000 euros en 2013 au Salon de Milan lors de la présentation du 1er prototype, pour enfourcher sa Brough Superior SS100. 

La Bough Superior adoubée par les Anglais !

En 2017, 63 machines sont sorties de l’atelier chez Boxer Design, le bureau d’études et la maison mère de Brough Superior. En 2018, 70 motos ont été assemblées et le compteur prévoit 120 machines en 2019 au rythme de 2 par jours. « Nous avons livré 160 machines. Nous ne cherchons pas les volumes pour baisser les prix mais la qualité du cousu main. Les gens qui se reconnaissent dans notre marque souhaitent un objet exceptionnel, unique. Ils ajoutent systématiquement des options » commente Albert Castaigne qui évoque pour comparer Brough Superior,  Rolls-Roye, la stratégie de Bugatti relancée par le groupe Volkswagen, en misant sur le luxe, en reprenant les  codes historiques de style de la marque mariés avec une technologie moderne. Il y a six mois, le club anglais « Brough Superior », les afficionados, les gardiens du temple, sont venus en délégation chez Boxer Design constater de visu comme  les motos étaient fabriquées. «Ils ont été pragmatiques et bienveillants dans leurs commentaires, constatant la qualité du travail réalisé » indique A. Castaigne. La presse britannique a été dithyrambique sur les performances techniques et dynamiques de la moto, comparables à la production des grandes  marques internationales. De la part des Anglais qui auraient pu s’offusquer que des Frenchies osent reproduire une moto de légende née sur leur sol, ce fair play  prend de la valeur.  La Brough Superior fait le buzz dans le monde entier. 

Les Etats-Unis à terme

Un client de Singapour l’a acheté sans l’essayer, souhaitant surtout une livraison sûre dans un flight case en bois. Jay Leno, animateur vedette du Tonight Show, l’un des plus célèbres talkshow aux Etats-Unis, le plus gros collectionneur de Brough Superior d’origine au monde qui valent entre 400 à 500 k€ l’exemplaire, sera le premier client américain.