BTP : Pierre-Georges Chausson Président de Chausson Matériaux :

735 M€ en 2011, près de 3000 salariés, un maillage quasi national : Chausson Matériaux est la première entreprise familiale indépendante de négoce de matériaux de construction en France. En tête aussi du palmarès des CA sur la Haute-Garonne dans sa catégorie, la société a connu une croissance accélérée entre 2003 et 2011 (+62%), réussissant à traverser la crise en maintenant ses positions.

Se partageant la direction avec son frère Philippe, Pierre-Georges Chausson liste quelques fondamentaux sur lesquels repose la réussite de cette ETI ainsi que les axes de développement pour les années à venir.

Entreprises Midi-Pyrénées : comment avez-vous pu financer cette rapide ascension ?

Pierre-Georges Chausson : les établissements bancaires nous suivent et nos relations avec eux sont globalement excellentes. En interne, nous avons su gérer pour préserver la rentabilité, être compétitifs et performants à tous les niveaux.

EMP : Comment manager une société de cette taille ?

P.G. Ch. : Notre direction est bicéphale, dans la prise de décision c’est l’intérêt de l’entreprise qui a toujours primé. Philippe Chausson s’occupe des ressources humaines et moi des investissements et du développement
Nous avons confié l’opérationnel a un staff jeune, 70% des membres de notre comité de direction a moins de 40 ans ! Nos deux directeurs généraux délégués ont 35 et 40 ans.

Le choix d’organisation que nous avons adopté nous permet d’être en phase avec les clients, de coller à la modernité. A titre d’exemple, outre notre site marchand en ligne, nous avons lancé des applications mobiles iPhone et Androïd Chausson, donnant la possibilité aux professionnels de consulter les disponibilités des produits dans nos agences pour se faire livrer ou enlever directement de la marchandise.

EMP : Votre père vous a légué relativement tôt la conduite des affaires ?

P.G. Ch. : Il s’est retiré lorsqu’il a eu 60 ans, tout en restant à notre disposition sur sollicitation de notre part.

Je pense qu’on peut être vieil actionnaire mais pas vieux dirigeant !

EMP : Quels sont vos projets d’investissements cette année ?

P.G. Ch : 2011 a été un exercice exceptionnel avec 174 M€ investis dont 100 en rachat de titres de l’entreprise, 30 en croissance externe, 22 sur l’immobilier et 22 en actifs corporels ; nous consacrons chaque année un montant similaire à ce dernier poste. Nous prévoyons des acquisitions mais tout dépendra des opportunités. En novembre dernier, nous avons réalisé la reprise d’une entreprise de 50 M€ de Chiffre d’affaires.

EMP : Vous poursuivez le maillage de l’hexagone ?

Nous avons 240 agences présentes sur 48 départements. Fin juillet, nous en ouvrons une à Lille, une à Nantes et une 4ème sur l’Ile-de-France début 2013. Nous avons clairement une stratégie nationale

EMP : Par rapport au bâtiment économe, distribuez-vous des solutions innovantes pour construire durable.

P.G.Ch : Si nous n’avons pas vocation directe à faire de la R&D en tant que négociant de matériaux, les nouvelles technologies et principes constructifs nous intéressent. Avec le rachat d’Isolasup, nous proposons un système pour bâtir BBC, anticiper la RT 2020. Il s’agit de blocs à coffrer isolants qui servent de banche, le béton étant coulé en une seule fois à hauteur d’étage.

Nous avons également créé Cadre Vert, le Club des Artisans De la Rénovation Energétique.

EMP : Vous êtes en première ligne quant à la conjoncture dans le BTP ?

P.G.Ch : Nous constatons sur ce 1er semestre un infléchissement de l’activité dans le BTP, un reflux qui devrait se poursuivre et s’amplifier en 2013.

Le marché du négoce de matériaux va se concentrer, il y aura des opportunités de croissance par acquisitions, nous comptons les saisir !

 Propos recueillis par Emma Bao
Diffusé le 29 mai 2012

Encadrés

Engagements

Agé de 51 ans, Pierre-Georges Chausson détient avec son frère Philippe 88% du capital de Chausson Matériaux. Si le métier d’entrepreneur absorbe tout son temps, il a maintenu un engagement professionnel au sein de la Fédération française des négociants en bois et matériaux, dont il est un des membres du comité directeur.

Encadré

Zoom sur l’entreprise

-240 agences généralistes et spécialistes sur 48 départements

-Plus de 90 ans au service des professionnels du bâtiment

-21 sites industriels : 8 usines de préparation blocs béton, 10 centrales de béton prêt à l’emploi, 3 sites de fabrication de charpentes.

-3 plateformes logistiques régionales et 2 en national