CALAGE TECHNIQUE ET CONDITIONNEMENT : l'offre d'Inter Caoutchouc

Certes l’entreprise a subi la crise de 2009-2010 mais le savoir-faire et les effectifs ont été maintenus. Depuis, Inter Caoutchouc a renoué avec la croissance, bouclant le dernier exercice en progression de plus de 6% avec 6,3 Meuros réalisés.

Le positionnement multi-marchés et la diversification de la gamme soutiennent l’activité de la PME dirigée par Jean-Michel Martineau. Le plus gros client, l’aéronautique représente moins d’un quart du portefeuille complété par le ferroviaire (Alstom…), le génie climatique (SNDC…), l’électronique (Actia…) et le bâtiment (menuiserie industrielle…). Ce panel équilibré composé de quelque 3000 clients permet à la société de mieux résister aux retournements cycliques.

La période de « passage à vide » a été mise à profit pour trouver de nouveaux débouchés sur des niches à plus forte valeur ajoutée. En croisant les deux compétences de base, les élastomères industriels et l’usinage de ces matières via la découpe jet d’eau et le fraisage, Inter Caoutchouc a développé une offre dans le calage technique et le conditionnement pour l’industrie. Cette expertise intéresse plusieurs domaines : la présentation et mise en valeur des produits, la protection des appareils, le lean manufacturing ( via des solutions concrètes pour la « méthode 5 S » avec une place pour chaque chose et chaque chose à sa place), les process de production pour faciliter le convoyage des pièces.

« Nous apportons au sein des ateliers de fabrication et d’assemblage des solutions méthodes» résume Jean-Michel Martineau en citant à titre d’exemple les boîtes à outils utilisées par les compagnons de la chaîne A380. Les aménagements mousses varient selon les postes de travail et les fonctions à accomplir. De nombreux fournisseurs,   équipementiers et sous-traitants sollicitent la PME pour personnaliser les tiroirs des « servantes » adaptées à des tâches et métiers. Inter Caoutchouc conçoit également des flight cases à la demande. De l’unité à la petite série, l’activité calage technique et conditionnement s’avère un succès commercial. Le site Internet consacré à cette spécialité enregistre plus d’une centaine de visiteurs/jour. « Cette diversification a boosté notre chiffre d’affaires » reconnaît Jean-Michel Martineau confronté à une autre problématique : celle de l’envolée des cours des matières premières. Les caoutchoucs synthétiques ou naturels ont augmenté de 20 à 80% sur un an ! Difficile de répercuter sur les clients une telle flambée des prix.

Emma Bao

Diffusé le 21 décembre 2011

 

Encadré

Rachat de la société en 2008

Jean-Michel Martineau a racheté l’entreprise au groupe Gefiroga dirigé par Roland Garrigou via un LBO, avec l’appui de Multicroissance.  La société holding Inter Caoutchouc a acquis Midi Caoutchouc à Toulouse et Sud-Ouest Caoutchouc à Bordeaux. Au total, les deux établissements emploient 52 personnes pour un CA 2011de 6,3 Meuros.

Encadré

Parmi les 60 premiers
Sur les 260 acteurs qui travaillent en France dans ce secteur d’activité, Inter Caoutchouc fait partie des 60 premiers. L’entreprise est leader sur le Grand Sud-Ouest sur son segment de marché. La filière est très atomisée avec des majors comme Hutchinson (numéro 1 mondial, filiale du groupe Total) et des petites structures artisanales.