CFA de Blagnac. Un nouvel élan pour la rentrée 2019-2020

50 à 55% des formations du CFA Commerce et services de Blagnac sont dédiées à l'hôtellerie-restauration.

Le CFA Commerce et Services de Blagnac confirme sa réputation d’excellence en comptant dans sa promotion 2018-2019 des lauréats de concours régionaux et nationaux. Une nouvelle dynamique est engagée dans ce centre de formation dont Michèle Raymondis a récemment pris la présidence.

« Nous nous démarquons par notre niveau d’excellence et nous n’avons qu’à montrer que nous sommes les meilleurs » affirme Michèle Raymondis, la nouvelle présidente qui prend la suite de Marie-Claude Augier à la présidence du CFA de Blagnac. L’établissement est  spécialisé dans les formations en alternance aux métiers de l’hôtellerie-restauration (50  à 55 % des formations, soit 700 apprentis), de fleuriste, et du commerce.
 La nouvelle présidente et son équipe ont trois objectifs :  maintenir le haut niveau des formations, les faire progresser pour toujours répondre aux attentes des entreprises (nouveaux diplômes) et des apprentis (intégration des outils digitaux) et enfin communiquer davantage sur la réputation et les bons résultats du centre. Comme tous les acteurs de la formation par alternance, le CFA de Blagnac est sur le qui-vive : la réforme de l’apprentissage en cours va transformer le secteur et conduit à l’ouverture, à la concurrence. Il reste encore des zones d’ombre sur l’application de cette nouvelle réforme, mais Michèle Raymondis sait qu’il faudra faire preuve de compétitivité et d’attractivité pour maintenir sa place sur ce secteur en voie de transformation. Le CFA comptait pour cette promotion 2018-2019 plus d’une soixantaine de formateurs et 1450 apprentis.

Des concours pour se démarquer
De nombreuses médailles et coupes ont été décernées cette année au CFA de Blagnac, ce qui a fait la fierté des apprentis, comme de la direction et des formateurs : «La cellule concours que nous avons mise en place cette année s’avère très efficace. Ce genre d’initiative stimule les apprentis et les formateurs. Et puis il faut bien constater qu’indirectement le CFA gagne en notoriété à travers ces récompenses», observe  Didier Machard, directeur du centre. Thomas Lamic, finaliste du concours jeunes talents maîtres restaurateurs, Kevin Pellan, vice-champion de France desserts, ou Coraline Astruc, meilleure apprentie de France  fleuriste, voient leur parcours professionnel boosté par ces récompenses. «Nous avons des jeunes qui viennent d’autres régions(...)