Clinavenir. Les cliniques indépendantes resserrent les liens avec Toulouse Métropole

La Clinique Rive Gauche à Toulouse fait partie des 9 cliniques privées indépendantes de Clinavenir.

Le regroupement de cliniques privées d’Occitanie Clinavenir a dressé sa feuille de route 2020 qui inclut sa volonté de créer un espace de concertation et de travail avec les élus locaux.  Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, a répondu à cette demande de concertation lors d’une première réunion organisée 6 janvier dernier.

 

Présidé par Paul Gémar, Clinavenir regroupe neuf cliniques indépendantes d’Occitanie : Pasteur, Rive Gauche, Médipôle Garonne, Saint-Exupéry, Aufréry, Monié, Minimes et Château de Vernhes. Les points communs entre tous ses établissements : ils n’appartiennent pas à des fonds et réinvestissent donc 100 % de leur résultat dans le développement de leur activité. Le corps médical ou un actionnaire indépendant sont les propriétaires de chacune de ces structures. Ces neuf cliniques se sont aussi toutes engagées dans une mutualisation de leurs actions. Pour l’année 2020, la feuille de route est dense avec tout d’abord le développement de l’offre Emy Santé : une plateforme BtoB visant à consolider l’accès aux différentes spécialités. Une quinzaine de médecins ont testé la solution et celle-ci doit se développer dès cette année. Un nouveau modèle de prise en charge des patients atteints de maladie chronique est aussi sur le point d’être labellisé (avec une meilleure coordination des différentes spécialités). L’organisation d’une prise en charge complète et coordonnée du parcours santé des patients atteints de cancer est aussi en démarrage. Enfin, la création d’une académie de patients est en projet, de manière à intégrer les patients au bon développement des projets de Clinavenir.

Des rencontres régulières avec la Métropole
Pour ce qui est de l’instance de dialogue enclenchée dès ce début d’année entre Clinavenir et Toulouse Métropole, Paul Gémar et Jean-Luc Moudenc ont convenu de rencontres régulières tout au long de l’année pour que la collectivité suive les actions et problématiques des cliniques privées sans sa ville et que de leur côté ces cliniques puissent entendre les attentes des citoyens à travers la collectivité.