Cluster Automotech : s’allier avec les autres acteurs des transports, conforter le maillage territorial

Jean-Louis Pech, président d'Automotech

 

2018 sera une année fertile pour Automotech avec la réalisation de plusieurs démonstrateurs et projets collaboratifs, un focus particulier sur la formation et une accentuation du maillage territorial.

L’objectif est d’avoir une marque commune Automotech Occitanie fédérant plusieurs clusters locaux aux expertises affirmées. Ainsi, Alès MyriaPolis et son circuit sont un bastion reconnu en matière automobile. Montpellier se mobilise avec les institutionnels et les entreprises pour mettre en avant un pôle de compétences. Rodez est une tête de pont sur l’usine du futur avec la présence de Bosch et d’entreprises de la mécanique. Albi est à la pointe sur l’hydrogène énergie  et l’homologation des véhicules électriques. Dans le Gers, des forces vives sont concentrées dans la pépinière NogaroPole au pied du circuit automobile. Toulouse possède aussi toutes les composantes élémentaires en matière de transports terrestres intelligents. « Nous avons à cœur de renforcer la lisibilité de l’Occitanie, place forte de la mobilité électrique, connectée et autonome » résume Maxime Debienne, animateur d’Automotech.

Le périmètre de ce cluster que préside par Jean-Louis Pech continue à grandir avec 80 entreprises adhérentes (+40% depuis 2015).