Comment Arconic Fastening Systems agit sur le mal au dos au travail ?

Le préhenseur en action

C’est l’exemple  du projet réalisé dans le service expédition d’Arconic Fastening Systems-Mecaero SNC  sur son site de Roque-sur-Garonne que la Carsat Midi-Pyrénées avait choisi de montrer à la presse pour illustrer la Campagne de communication en cours sur la prévention du mal de dos au travail.

Cette entreprise américaine produit sur place des fixations en acier, en titane,  destinées à  l’aéronautique utilisées dans les structures, les moteurs. Le site emploie 370 personnes pour un chiffre d’affaires de près de 48 millions d’euros.

Ergonomie et lean au service expédition

Les premières actions en matière de prévention des risques remontent à une vingtaine d’années. En 2014 elles se sont intensifiées avec la prise en compte systématique de l’aspect ergonomie du travail. Elles ont conduit en autres à remplacer des tâches manuelles pénibles par des robots. Il y a trois ans, le projet Kaizen Ergonomie Expédition mobilisait les salariés et plusieurs services de l’entreprise simultanément avec des résultats très concrets. Avant 2014, chacune des six personnes de l’expédition soulevait 20 tonnes par an contre 12 tonnes / an aujourd’hui. Un gros travail sur les flux en lean manufacturing a été réalisé pour à la fois éliminer les sources de mal au dos, de stress tout en améliorant la productivité globale. Entre l’avant/après, les différences sont édifiantes. Tous les postes de travail ont été standardisés, les priorités sont maintenant listées, évitant les à-coups brutaux de production. Les sources de lombalgies ont été réduites avec l’installation d’un préhenseur, d’une découpe de gaine automatique et récemment l’installation d’un stockeur vertical automatisé. «La prévention des risques est devenue une culture d’entreprise partagée. Chaque année des kinésithérapeutes viennent  montrer les bons gestes au personnel, les étirements en fonction de ses besoins » indiquait Sylvain Caillat, manager Europe EHS d’Arconic. Dans les ateliers de production,  il y a de plus en plus de femmes avec la réduction de l’effort physique. Les indicateurs d’absentéisme ont baissé, inférieur à la moyenne nationale. «Nous avons réussi à rendre les salariés acteurs du changement. 800 propositions concernant l’EHS ont été déposées dans la boite à idée » souligne Simon Foreall, responsable EHS AFS Toulouse.