Comment l’antenne toulousaine de Siemens automatise la production des vaccins anti-covid de BioNTech

La société allemande de biotechnologie BioNTech fait partie des clients de référence du centre toulousain Siemens. Cette antenne spécifique de Siemens Industrie Software a donc planché sur l’automatisation de la production des vaccins anti-covid, sur le site de Marbourg.

« Cela fait 25 ans que nous développons du logiciel pharmaceutique, ici à Toulouse » explique Vincent Boudou, directeur des opération pharmaceutiques chez Siemens. Avant d’intégrer le géant allemand (57,1 milliards d’euros de CA en 2020 pour 293 000 salariés), il était directeur commercial d’Elan Software Systems SA, une société acquise par le groupe en 2009. « Siemens Industrie Software est une filiale qui développe des logiciels pour tous les secteurs : spatial, aéro, etc. Mais pour la filière pharmaceutique, ils ont préféré faire directement l'acquisition d’une entreprise reconnue pour devenir leader sur les équipements de chaîne de production » explique-t-il.

Une digitalisation complète du site de production
A la tête d’une équipe d’environ 80 personnes, Vincent Boudou représente l’implantation toulousaine qui est une des trois « maisons mères » sur la branche pharmaceutique pour Siemens, les deux autres étant basées en Allemagne et en Belgique. Depuis Basso Cambo, une équipe R&D d’une trentaine de personnes développe un logiciel MES (Manufacturing Execution System) destiné au pilotage de la production. Le rôle de ce logiciel est d’automatiser la production d’un médicament et de réduire ainsi considérablement les temps de mise en circulation des solutions pharmaceutiques sur le marché, comme l’explique Vincent Boudou : « en pharmaceutique, le pharmacien accepte le produit et engage sa responsabilité vis-à-vis de la loi, il y a donc des signatures à faire et une traçabilité à fournir. Nous proposons de digitaliser ces procédures, et de supprimer le papier, par exemple grâce (...) la suite de cet article est à retrouver dans le dernier numéro d'Entreprises Occitanie.

Thomas Alidières