Comment le Medef facilite la recherche de financement des entreprises ?

Bruno Blanc-Fontenille, référent du Medef 31 sur le financement des entreprises

Les entreprises ont désormais la possibilité de solliciter  la plateforme « Medef Accélérateur d’investissement » (MAI) de mise en relation des dirigeants avec les fonds d’investissements et les banques que le Medef au plan national a pris l’initiative de lancer en octobre 2017. Cette plateforme répond au besoin récurrent des Pme françaises en fonds propres. Ce constat est maintenant très largement partagé bien au-delà du Medef. Nos entreprises ont du mal à financer leur croissance, à passer le cap en devenant des ETI indépendantes comparées à leurs homologues-concurrentes en Allemagne deux fois plus nombreuses indiquait Pierre Gattaz, le président du Medef. MAI cible les besoins en fonds propres et les prêts obligataires, les ressources de longue durée. Elle est ouverte à  toutes les entreprises ayant au moins trois ans d’existence et un chiffre d’affaires entre 1 M€ et 100M€.  MAI a déjà rassemblé des gros investisseurs nationaux en mobilisant 1 milliard d’euros (Lyxor, Siparex, Lendix, BNP Paribas Asset…). Les demandes de financement se font sur wwww.medef-accelerateur.fr.

Ces questions de financement sont aussi un sujet dont le MEDEF 31 s’est saisi. Bruno Blanc-Fontenille en est le référent « financement des entreprises ». Son rôle et les objectifs du MEDEF 31: faciliter le lien entre les dirigeants et les organismes financiers, aider les chefs d’entreprises à monter leur dossier de financement en apportant le regard et l’expérience d’autres chefs d’entreprise, faire remonter les difficultés rencontrées. L’idéal est d’intervenir très en amont pour aider les dirigeants d’entreprise à préparer leur projet, à balayer les solutions de financement et anticiper les démarches. « Dès que le chef d’entreprise se pose des questions sur un projet, il peut nous contacter. L’idée est de prendre le temps de bien monter le dossier : apporter un contact en amont avec les banques et organismes financiers pour bien identifier leur processus, donner les bonnes pratiques pour monter un dossier, et, pourquoi pas, apporter un label donné par un comité du MEDEF 31 qui facilitera l’instruction du dossier par les banques » indique Bruno Blanc-Fontenille (contact@medef31.fr). Le but de ces interventions (gratuites) est avant tout de faciliter la mise en relation et d’aider le dirigeant à prendre du recul. Les entreprises sont en effet trop souvent réticentes à évoquer  leur projet et leurs questions à des tiers extérieurs. Alors n’hésitez pas à nous contacter, c’est aussi à partir de vos questions, de vos expériences que le MEDEF 31 pourra partager une plus grande expertise.