COMMERCE et TIC : Le futur bleam va révolutionner les interactions entre individus ainsi que les relations commerciales


 de g à d : Olivier Mezzarobba et Samuel Boury

« Nous prenons notre envol ! » déclare Samuel Boury en évoquant l’actualité chez Ubleam. Le concepteur de logos intelligents vient de signer un contrat avec Stabilo qui lance dans 400 magasins une animation via les bleams (le smart phone servira d’outil de jeu à travers une PLV papier). Les hôtels B&B ont retenu cette technologie pour faciliter les réservations à partir du bleam imprimé sur leurs brochures. Le plus grand parc de loisirs parisien a aussi choisi cette solution. Outil de fidélisation, le bleam est expérimenté dans le restaurant La Vie en Rose, son scannage au comptoir équivaut au coup de tampon estampillé sur la carte du client.

Les premières applications industrielles ont démarré. Airbus a choisi ce système pour gérer le parc matériel et les moyens de production. En scannant le tag apposé sur chaque équipement, on prend la main sur son affectation. Un autre projet avec l’avionneur concerne la maintenance. Avec un bleam à réalité augmentée, on accédera à la fiche technique d’une pièce.

Par ailleurs, la PME qui cible un marché mondial souhaite à court terme installer une base aux USA qui sera ensuite suivie d’une présence en Asie. La notoriété acquise sur la France préfigure un bon succès à l’international. D’autant plus qu’Ubleam mise sur la démocratisation de l’usage du bleam accessible à tout un chacun. Pour ce faire, un nouveau produit en phase de test marketing sera lancé en 2014. « Il va révolutionner les interactions entre les individus ainsi que les relations commerciales» prévoit Samuel Boury, cofondateur avec Olivier Mezzarobba de l’entreprise.

Pour accélérer la diffusion de la technologie, Ubleam  mise sur l’acquisition d’une communauté de « bleamers », un million d’adeptes qui prescriront auprès des marques l’adoption du bleam. Parmi la trentaine de clients déjà en portefeuille, figurent Essilor, Milan Presse, La Poste, EDF, Air Liquide…

« Nous voulons être l’acteur majeur de la réalité augmentée, offrant à chacun la possibilité d’interagir en temps réel via le bleam» conclut Samuel Boury en annonçant une nouvelle levée de fonds en 2014 pour financer le déploiement international. L’objectif est d’atteindre 5 à 10 M€ après les 550 000 € mobilisés lors du précédent tour de table en décembre 2012.

 
Emma BAO
Diffusé le 28 octobre 2013


Encadré

Plus d’infos

-CA 2013 : 150 000€ ; prévisionnel 2014 : 1 M€

-Effectifs : une dizaine de collaborateurs

-le bleam est une nouvelle génération de tag, un outil de marketing digital et cross canal, permettant d’augmenter la réalité à partir du logo. Sa personnalisation quasi illimitée en fait le smart logo le plus pertinent du marché.