COMMERCE : Ethiquable lève 5,2 M€

Ethiquable vient de finaliser une levée de fonds de 5,2 millions d’euros. Fondée il y a 10 ans à Fleurance la Scop Ethiquable entame une nouvelle phase de son développement. Présent sur 3 000 points de vente, elle vient de boucler un tour de table en vue de financer ses projets.
La Scop compte 61 salariés dont 54 sont sociétaires. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros en 2012 et un résultat excédentaire de 150 000 euros. L’un de ses objectifs est d’augmenter sa présence au sein des 5 000 GMS en France.
 Stéphane Comar, co-fondateur d’Ethiquable et directeur financier relate que « Nous avions réalisé deux levées de fonds en 2004 et 2007 pour financer la croissance d’Ethiquable. Aujourd’hui nous avons remboursé la totalité de ces emprunts, c’est pourquoi nous sollicitons à nouveaux nos partenaires financiers à accompagner notre Scop dans ses nouveaux projets. Nous leur demandons de participer en quasi-capital, sous forme de titres participatifs d’une durée d’au moins 7 ans. Notre principal challenge était de trouver du quasi-capital afin d’optimiser notre capacité d’endettement auprès des banques. Dès le mois de janvier, nous sommes allés à la rencontre des financeurs pour leur expliquer nos ambitions, et les besoins en capital pour y parvenir. Parmi les organismes et les banques qui nous accompagnent figurent ceux de la première heure comme le Crédit Coopératif à hauteur de 800 000 euros, la NEF pour 200 000€ les outils de financement des Scop, Scop Invest et Socoden avec 150 000 euros chacun et, symboliquement, Initiatives pour une Economie Solidaire (IES) avec 40 000 euros.
Parmi ceux qui nous ont rejoints en 2007, le fonds Multi Croissance de la Banque Populaire participe à ce nouveau tour de table en direct pour 300 000€, accompagné du fonds Natexis Solidaires pour 100 000€, et d’Oséo à travers son dispositif d’aide à l’export de 150 000 euros.
Enfin de nouveaux acteurs viennent de nous rejoindre. Il s’agit notamment du Crédit Agricole pour un montant de 700 000 euros, du Programme d’Investissements d’Avenir qui nous a permis de bénéficier de 200 000 euros et de France Active dans le cadre d’un partenariat National avec la CGSCOP pour 200 000 euros. Nous avons également pu solliciter Impact Finance, un fonds d’investissement solidaire suisse qui finance des projets de commerce équitable et d’économie sociale dans les pays du Sud. C’est la première fois qu’il investit en titres participatifs dans une entreprise du secteur en Europe. Enfin, nous sommes le premier projet financé par le Comptoir de l’Innovation, qui est un nouveau fonds français d’investissement destiné aux entreprises appartenant à l’ESS à hauteur de 800 000 euros ».
 
Les axes de développement :
 
La somme récoltée va permettre de réaliser 5 axes de développement majeurs pour Ethiquable avec la mise en place d’un ERP (Enterprise Resource Planning) adapté à la taille de l’entreprise et à ses nouveaux besoins.  Une refonte graphique de l’identité visuelle de la marque et des packagings produits, qui expliquent chaque projet. Une opération de promotion sera également organisée à destination des consommateurs pour les sensibiliser à cette démarche. Le développement de la commercialisation des produits Ethiquable en Belgique et en Allemagne, qui aujourd’hui s’effectue par l’intermédiaire d’une Scop dans chaque pays. Cette volonté devra être accompagnée de nouveaux packs produits traduits en Flamand et en Allemand, et répondant aux réglementations en vigueur.  L’essor du partenariat avec Café Michel, Scop basée à Pessac (33) spécialisée dans la torréfaction et la diffusion de café bio et issu du commerce équitable. Ethiquable souhaite développer la marque commune Terra Etica avec d’autres produits tels que le thé, le sucre, le chocolat et les épices pour atteindre les réseaux de distribution bio comme Biocoop et d’autres magasins spécialisés.
 Le déploiement de la gamme « Paysans d’Ici », qui valorise des groupements de producteurs français. A l'intérêt des Français pour le made in France, Ethiquable répond en ajoutant une dimension militante en faveur d'une agriculture paysanne française bio et équitable. L’objectif est de doubler le nombre de produits disponibles passant ainsi de 17 à 35. Un relooking des packs sera également réalisé afin que la marque ait sa propre charte graphique.

Diffusé le 30/07/2013