COMMERCE : TOC est devenue une enseigne nationale de référence sur l’art culinaire et la cuisine loisir

Cela mérite d’être souligné : en deux ans, cette nouvelle enseigne du commerce indépendant a créé 30 emplois dont 10 à Toulouse !

En lançant TOC pour Trouble Obsessionnel Culinaire, les deux associés Laurent Simon et Olivier Guéret se sont positionnés sur un marché porteur où il n’existait pas une véritable marque de référence. Si la cuisine arrive au 2ème rang des loisirs préférés des français (17 millions déclarent aimer cette activité), aucun grand nom ne leur vient spontanément à l’esprit côté distributeurs. Face à une offre éparse, avec d’un côté les vendeurs d’ustensiles et de l’autre composants alimentaires et épicerie fine, TOC a misé sur la convergence des 2 univers et des 2 affinités, l’art culinaire et la cuisine loisir.

Un concept transformé en succès commercial avec la première boutique ouverte en 2009 face au marché Victor Hugo.  Une offre de 3500 produits, une sélection originale de fournisseurs, la présence des Epices de Cru et autres condiments précieux, des ateliers d’animation, une relation clientèle dynamique…tous ces ingrédients constituent l’empreinte et l’esprit TOC.

Si la rampe de lancement a été toulousaine, l’enseigne a une stratégie internationale. La première étape vise un maillage du territoire national. Il est bien avancé avec l’implantation de 6 boutiques en propre (2 à Toulouse et 1 à Bordeaux, Nantes, Marseille, Annecy). Le réseau s’enrichira dans quelques semaines avec Nice, Lyon et Paris sont programmés à court terme. Un premier franchisé s’installera dans le Sud-Est en 2012. L’emplacement géographique au cœur des villes est déterminant. « Trouver des m2 au bon endroit et à un juste prix est un exercice difficile,  surtout dans certaines métropoles » commente Laurent Simon en évoquant l’investissement minimal de 1 Meuros mobilisé sur chaque ouverture. Des levées de fonds (1,5 Meuros sur la dernière opération) permettent de financer la consolidation du réseau.

A l’horizon 2013/2014, TOC mettra le cap sur d’autres destinations comme l’Europe, l’Asie et le Moyen Orient.

Le site marchand monte aussi en puissance avec un volume d’affaires qui double tous les mois. Les synergies entre les points de vente physiques et le canal Internet fonctionnent bien, de nombreux clients repérant sur la toile ce qu’ils achètent en boutique et réciproquement.

Parmi les événements récents,  figure le lancement de Mini Toc,  un espace de vente dédié aux des enfants, situé rue Alsace Lorraine. Dans  ce lieu, les parents et la famille élargie transmettent aux plus petits le plaisir de cuisiner avec des outils et des thématiques adaptées comme celle très en vogue de la pâtisserie créative.

Cette formule innovante a trouvé son public, le taux de fréquentation est en hausse régulière et l’expérience toulousaine pourra être à terme dupliquée dans les autres villes.

Avec un CA de 3,5 Meuros, la PME poursuit sa feuille de route pour devenir la référence mondiale sur l’art et le loisir culinaires. De quoi ravir les consommateurs qui de plus en plus reprennent la main sur leur alimentation, retrouvant le chemin et plaisir des fourneaux !

Emma Bao

Diffusé le 31-01-2012