COMMUNICATION : CityMeo donne une nouvelle impulsion à l’affichage dynamique

 

« Nous avons la solution la plus simple du monde pour gérer des réseaux d’écrans » indique David Keribin, co-fondateur président de CityMeo. Les entreprises, les enseignes avec leurs boutiques en propre, les franchisés, les régies de publicité, nombreux sont les clients qui plébiscitent l’outil conçu par cette start-up hébergée au sein de l’IOT Valley.

La grande distribution a rapidement saisi l’opportunité, Leclerc fait partie des références.  Boulanger pour son siège social de  Lille a franchi le pas. Les collectivités locales font aussi partie du cœur de cible. Une expérimentation est en cours avec Toulouse Métropole pour envoyer des informations aux mairies de quartier.

Les petits commerçants indépendants ne sont pas en reste. Les trois fastfood à base de canard de l’enseigne Duckme ont adopté cette technologie qui contribue à booster les ventes.

Un système simple à piloter

A partir d’un mobile, d’une tablette ou d’un ordinateur, on crée du contenu dynamique qui s’affichera sur l’ensemble des supports numériques installés dans les galeries marchandes, les magasins, les halls d’entrée, les salles d’accueil… Cela facilite la mise en avant des promotions, l’information temps réel, l’envoi de messages personnalisés. Le client qui a choisi la plateforme web développée par CityMeo pour gérer sa communication,  envoie en quelques clics du texte, de la vidéo, des documents PDF...Il sélectionne les terminaux concernés, paramètre ses campagnes selon plusieurs critères (conditions météo, localisation géographique, dates et heures….). L’exploitation du logiciel est proposée en mode SaaS.

Chacun des écrans est muni d’un lecteur vidéo qui diffuse le contenu multimédia. Ce player très compact, d’une centaine de grammes, est assemblé dans les locaux de la PME toulousaine. Deux années de R&D ont été nécessaires pour mettre au point cette interface de gestion et ses algorithmes intelligents en charge de la planification des affichages.

 

Imaginer d’autres interactions

Outre l’animation à distance des parcs d’écrans, d’autres interactions sont également possibles. En collaboration avec des sociétés de l’IOT Valley (Ubleam, Mobi Rider, France Pari, Ubigreen…), CityMeo entrevoit de nouveaux usages et fonctionnalités. Ainsi, un consommateur qui scanne un produit dans une surface de vente verra apparaître sur un écran des informations complémentaires. Concernant les paris sportifs, l’évolution des cotes peut être mise en exergue en temps réel. Afficher publiquement les consommations énergétiques d’un bâtiment est une manière de suivre collectivement les performances, d’inciter aux comportements vertueux. "Avec Axa, un de nos premiers clients, nous voulons pousser plus loin notre solution en donnant la possibilité aux assurés d’activer sur un écran de l’info sur mesure. Et ce en scannant un code avec son smartphone » précise David Keribin.

Sur les événementiels, l’outil de CityMeo s’avère des plus pertinents pour diffuser sur écran des résultats en temps réel. Ce qui a été fait pour la nuit du Hack ou la course organisée lors des Innovation Days à Labège.

Pour financer la croissance, une levée de fonds (125 000 €) a été opérée début 2015. Une autre est prévue en 2016. L’entreprise double de mois en mois le nombre de supports numériques équipés. Commercialisée depuis janvier 2014, l’offre monte en puissance, un millier d’écrans devraient être connectés en 2016. Le déploiement à l’international fait partie des priorités. Quelques écrans pilotes sont déjà en cours de test aux USA, Liban, Danemark, Suisse.

 Diffusé le 30 novembre 2015
Emma Bao


A noter

CityMeo a été créée en novembre 2012

Effectifs : 9 personnes

CA : 40 000 € en 2014, 200 000 € fin 2015 !