CS adapte le segment sol au monde du New Space

Sylvain d’Hoine, le vice-président exécutif de la Space business unit de CS

 

Dans le spatial, le groupe CS occupe 300 salariés. Pour attaquer le marché du New Space, il a adapté ses solutions de contrôle commande de satellites et constellations au sol pour participer à la filière Angels de nanosatellite françaises. « On a optimisé les infrastructures avec CS Nano en étant moins cher. Nous avons développé des solutions cloud sécurisées au plus proche des stations sol. Nous avons une démarche open source pour faciliter l’accès. Le Newspace Factory c’est une opportunité pour aller vers de nouveaux marchés et nous diversifier » résume Sylvain d’Hoine, le vice-président exécutif de la Space business unit de CS. Ce groupe qui est aussi présent en Allemagne, en Hollande, en Roumanie a longtemps travaillé presque exclusivement  pour le Cnes en fournissant toute la chaîne des infrastructures de contrôle commande des missions satellites et des applications associées jusqu’à la diffusion des données. CS a développé des solutions sur étagère. Orekit est  une bibliothèque d’outils de mécanique spatiale notamment utilisée pour Angel, en open source, par de nombreux acteurs dans le monde entier.  Safescale est une solution de multi-cloud sécurisée pour le big data et le calcul haute performance