DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE : Les projets et parcs d'activités par département

 

Pour mener à bien un développement équilibré sur l’ensemble du territoire et renforcer l’attractivité de Midi-Pyrénées, la Région a labellisé 33 zones d’intérêt régional identifiées dont 21 sont opérationnelles depuis début 2010.

Midi Pyrénées Expansion assure l’animation, la coordination et la promotion de ce label, une mission dans le droit fil de la vocation de l’agence chargée de mettre en œuvre la politique économique régionale. A ce titre, MPE intervient sur la prospection pour favoriser les implantations et la croissance de nouvelles activités. En relation avec les pôles de compétitivité, l’agence contribue à la structuration de filières prioritaires pour  la région. Elle accompagne les entreprises à l’international via des actions collectives, assure l’animation du réseau des pépinières d’entreprises, participe à l’organisation de salons et conventions d’affaires. L’agence est aussi directement impliquée dans le cluster « Midi-Pyrénées Bien être et saveurs ».

Le service « entreprises et mutations » anticipe les futurs marchés, encourage les entrepreneurs à intégrer le changement, à innover et à se positionner sur les technologies de demain.

« Nous menons à bien cet ensemble d’objectifs en jouant la carte du partenariat avec tous les développeurs économiques opérant sur la région, les agences départementales, les pôles de compétitivité, les collectivités locales et les services de l’Etat » résume Bernard Plano, président de MPE.

Sans être exhaustif, ce tour d’horizon par département met en exergue le volontarisme des collectivités locales pour impulser la création d’emplois et de richesse économique.

Ariège

 

L’axe autoroutier vers l’Espagne aura un retentissement économique majeur sur l’Ariège. Les travaux de déviation à Ax-les-Thermes sont en cours.

Concernant les Zones d’intérêt régional (ZIR), celle de Gabriélat  près de Pamiers s’étendra sur 100 ha terme. Située à la sortie de l’A66, elle disposera d’un terminal ferroviaire embranché.

De quoi impulser des activités logistiques, satisfaire la demande de certains industriels comme Maestria. Entre Saverdun et Pamiers, le transport des granulats par voie ferroviaire est aussi d’actualité. Des sociétés comme Denjean, Malet, Lafarge plébiscitent cette solution.

La ZIR Delta Sud (38 ha) bénéficie d’une extension de 7 ha. Le site accueille une plateforme technologique de 4 modules (dont 2 sont occupés) dédiés aux biotechnologies. Installée sur place, Marion Technologies fait partie des PME en plein développement.

Face à la crise dans le secteur textile, deux contrats de revitalisation est en cours sur le Pays d’Olmes (où est aménagé la ZIR de 33 ha Moulin d’Enfour), et le Couserans.

Proche de Toulouse, l’Ariège s’emploie à conforter l’industrie aéronautique, notamment la filière maintenance.

Aveyron

Parmi les événements,   Mécanic Vallée a obtenu la reconnaissance officielle de cluster. MPE a créé un poste de chargé de mission au côté de Mécanic Vallée à Decazeville pour dynamiser le tissu économique local.

La zone de Millau Lévezou bénéficie d’une extension ; on notera aussi l’attrait de la pépinière d’entreprise réalisée sur une ancienne mégisserie. Decazeville fait l’objet d’une requalification pour favoriser l’implantation du commerce, industrie, artisanat, culture et loisirs. La ZA de l’aéroport à Rodez joue la carte des éco-industries.

Haute-Garonne

 Les projets structurants sont nombreux, à suivre l’Aerospace Campus, Francazal…Sur Grenade, la ZI Val Terra fait l’objet d’une étude de marché, dans le but d’y développer une vocation chimie blanche.

Concernant les ZIR, Activestre est certifiée Iso 14 001 (la 1ère en région). Celle de la Pomme à Revel se développe autour de Nutrition et Santé.

 

Gers

Outre Nogaropole, projet structurant pour le département (cf EMP août-septembre 2010), plusieurs zones d’activités sont programmées ou en cours d’extension. 4 jalonnent la RN 124 (1) Isle Jourdain et Nogaro Pole sont reconnues ZIR. Autour de la forêt de Bouconne , on signalera  la zone de Pujaudran à laquelle pourrait s’ajouter une future ZA sur Léguevin.

Le slogan «Gascogne Vallée, le business est dans le pré » frappe fort. Autour d’Auch, se consolide une activité aéronautique que ce soit dans la maintenance des hélicoptères ou l’aménagement d’intérieurs d’avions.

Des agroparcs (2 à Auch, 1 à Seyssan) contribueront à conforter l’agroalimentaire.

 

Lot

A proximité du nouvel aéroport de Brives, le Parc d’activité du Haut Quercy (communes de Gignac et de  Cressensac) s’étalera sur 190 ha. A Biars-sur-Céré, il est question de requalifier la zone d’activité près d’Andros. La ZIR Cahors Sud Sycala, à la sortie de l’autoroute A20 accueille déjà plusieurs entreprises de transport et de logistique. Le spécialiste espagnol des énergies renouvelables Valsolar installera son siège social et future usine France sur ce site.

Hautes-Pyrénées

Pyrène Aéropôle avec le téléport continue à attirer des opérateurs de la relation clients. Plusieurs entreprises industrielles sont présentes sur le parc comme Diademe (microcéramique), Proconcept (ingénierie, BE), Segneré (mécanique de précision), AAA (sous-traitance aérnautique).

 A proximité, la zone Pyrénia (200 ha) est en cours de déploiement, un syndicat mixte a été constitué. Sur ce site qui bénéficie d’un accès direct aux pistes est implanté Tarmac, le centre de déconstruction des aéronefs et fournitures de pièces de maintenance.

La ZA CM10 (110 ha), au sud de Lannemezan parie sur des entreprises liées au développement durable et énergies renouvelables. Plus largement, le site souhaite attirer des loisirs, du commerce et de l’industrie (Knauf fait partie des références).

 Meilleur Contact s’est implanté à Saint-Laurent-de-Neste sur Pic Pyrénées Innovation (ZA de 11 ha dédié aux TIC).

Tarn

La liaison Toulouse-Castres a obtenu le feu vert pour l’achèvement de la mise à 2x2 voies de la RN 126 et le recours  à la concession autoroutière. La mise en service et prévue fin 2015.

La ZAC du Causse (183 ha) se développe à bon rythme. Cet espace comporte une pépinière d’entreprises de 1800 m2 conçue pour héberger entre autres des activités numériques, des sociétés intervenant dans la santé. Un hôpital de nouvelle génération sera édifié sur cette technopole.

Mas de Rest à Gaillac (65 ha) joue la carte des énergies renouvelables, de l’éco-construction et de la domotique. Une autre zone, Cadaux-Gabor (101 ha) à Saint Sulpice, connaît un fort développement en raison de son emplacement stratégique, à 30 km de Toulouse.

Albi Innoprod (45 ha en zone urbaine) est un technoparc de dernière génération tourné vers l’innovation.  Y seront implantés un  hôtel d’entreprises de 1400 m2, une halle technologique abritant la structure albigeoise dédiée aux nouveaux matériaux de l’Institut Clément Ader, la plateforme Valthera axée sur la valorisation de la biomasse, le Critt Automatisation et un laboratoire de génie mécanique. La proximité de l’Ecole des Mines est un atout supplémentaire.  Lieu où seront concentrés la recherche, l’enseignement et l’industrie, Albi Innoprod impulsera une filière d’excellence nationale sur la biomasse et une plateforme d’innovation autour de l’hydrogène.

Tarn-et-Garonne

Les travaux de la zone logistique (300 ha) étendue sur les communes de Labastide St Pierre, Montbartier et Campsas démarrent. Cette plateforme sera une des plus importantes du sud-ouest de la France.

Parmi les sujets d’actualité figure la localisation de la future gare LGV, Bressols et Montbartier sont en liste.

Albanord, une ZA de 93 ha entre en phase d’études opérationnelles. La ZIR de Fleury-Barrès (200 ha) sera aménagée sur les communes de Castelsarrasin et de Moissac.

(1) : L’Isle-Jourdain, Nogaro, Gimont, Boucone

Diffusé le 27-09-2010