DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE : Oseo Midi-Pyrénées : bilan et nouvelles missions

En 2011, Oseo Midi-Pyrénées a soutenu plus de 3700 entreprises. Elles ont obtenu 1,2 Mds d’euros de financement (stable par rapport à 2010), publics et prives mobilisés grâce à l’intervention d’Oseo. 64 Meuros ont été consacrés à l’innovation pour soutenir des projets qui ont bénéficié ainsi des premières aides mises en place par Oséo Midi-Pyrénées dans le cadre du Fonds Unique Interministériel. 412 Meuros de prêts en faveur de l’investissement ont été garantis. 446 Meuros de financements ont été mis en place en partenariat avec les banques et les organismes de fonds propres (+27%) par rapport à 2010), notamment dans le cadre des financements Mezzanine et en particulier, le Contrat de développement participatif.

Sur le court terme, 242 Meuros de créances ont été financées.

« Cette année, de nouvelles missions nos permettent de renforcer l’action auprès des entreprises » commente Laurent de Calbiac, directeur régional en évoquant les compétences supplémentaires et les structures créées. Ainsi Oseo Industrie (qui pourrait devenir la Banque de l’Industrie), filiale à 100% d’Oseo, sera dotée d’1 Mds d’euros en fonds propres. Avec l’effet levier, cette entité pourra prêter plus de 10 Mds d’euros et déclencher un volume important de financements privés (près de 20 Mds). L’objectif est consolider la filière industrielle et de faire émerger un plus grand nombre d’ETI.

Oseo accueille les équipes de FSI Régions (doté de 350 Meuros au total, filiale constitué de la  Caisse des Dépôts et d’Oseo) qui a vocation à investir directement dans les entreprises ou les accompagne vers un fonds partenaires. 5 à 6 opérations ont été faites par FSI Régions en 2001, 4 Meuros ont été investis.

En ce qui concerne le Crédit d’impôt recherche (CIR), depuis cette année, Oseo délivre le rescrit pour sécuriser l’éligibilité au CIR des dépenses de R&D des PME et des ETI. En national, le CIR représente 5 Mds d’euros dont 3,4 consommés par les grands groupes.

L’enquête de conjoncture des PME de la région révèle en 2012 des prévisions en demi-teinte, avec un repli probable de l’activité, une légère croissance des effectifs, des investissements à la hausse.

Avec la création d’une seule entité, Oseo SA, une augmentation de capital de 440 Meuros a été opérée.