Transports. En route vers les véhicules connectés

source : Continental.

Tous les ingrédients sont là pour faire de l’Occitanie une région clé des transports connectés et intelligents. Nos ingénieurs et chercheurs, bien sûr, mais aussi nos entreprises de l’automobile,  du ferroviaire, du maritime, de l’aéronautique, de la cybersécurité, de la data, de l’intelligence artificielle... sans oublier les clusters locaux qui se sont unis pour structurer le TTI, pour  Transport Terrestre Intelligent.  Pas moins de 200 entreprises et laboratoires membres d’Automotech, de Mipirail, Primus Défense ou de Sécurité et Robotics Place gravitent autour de domaine. Cet automne, sous l’impulsion de la Région Occitanie, un projet de filière du véhicule autonome connecté et intelligent a été annoncé pour regrouper tout l’écosystème local autour de l’automobile, des navettes, bus, trains, métros, navires, taxis volants. Le point commun des moyens de transport du futur ? IIs sont connectés et gourmands en data.