Duster nouvelle version : la recette encore améliorée !

Nouveau Duster-4x4©JBLemal

La nouvelle version du Dacia Duster qui arrive sur le marché français en février 2018 ne devrait pas décevoir ses futurs clients. Le design change à peine mais en améliorant le produit sans modifier les tarifs, Renault paraît bien parti pour prolonger un pari industriel et marketing assez remarquable. Ce n’était surtout pas écrit d’avance.

Dans cette catégorie de véhicule des SUV, Renault a réussi  à écouler 270 000 Duster en France depuis 2010, date de son lancement, 35 000 véhicules en 2017. Le tout sur un terrain où l’on n’attendait pas  les constructeurs français qui ont pendant longtemps refusé de s’aventurer dans le monde du 4x4 malgré l’évidence, sans jamais exploiter et surfer sur la folie médiatique du rallye Paris-Dakar : un comble ! Mais la roue tourne et l’ingénierie française a su se remettre en cause. Duster s’est imposé comme le meilleur SUV de franchissement dans sa version 4x4 en battant notamment les spécialistes asiatiques installés depuis des décennies dans ce segment.

Sur l’aspect industriel, la recette Dacia ne bouge pas. Duster est toujours fabriqué à Pitesti en Roumanie avec des coûts de fabrication impossibles à égaler sur le territoire. Quelques retouches sur le design extérieur alertent l’observateur qu’il y a du changement. Peut-être la principale évolution vient-elle de la division par deux du bruit. Pas de doute, même dans la version diesel, le confort auditif est palpable. Madame sera contente, elle qui ne partage pas forcément la passion des sports de nature de son compagnon. La qualité des matériaux fait un bond en avant. On n’est plus tout à fait dans l’univers des 4x4, un peu plus dans le SUV de ville. La nouvelle direction électrique assistée apporte aussi un plus dans l’agrément de conduite à fois dans les manœuvres à basse vitesse et dans la tenue de route à vitesse élevée. L’arrivée des caméras d’assistance plaira finalement à tout le monde. D’autant que Renault constate que la plupart des acheteurs de Duster font le plein des options proposées. La sécurité progresse avec de nouveaux airbags. Les systèmes d’aide au démarrage en côte et  de contrôle en descente sont très efficaces. En version 4x4, la capacité de franchissement reste tout aussi performante que la première version du Duster. Il faut aller chercher les très fortes pentes et dénivelés pour aller aux limites rarement atteintes en réalité dans la vraie vie. Cette version 4x4 correspond à 25% des ventes en France. Dacia a élargi au fil du temps le choix des motorisations en diesel qui représente toujours 70% des ventes et en essence plus le GPL. Le moteur TcE 125 CC s’avère sans doute le meilleur compromis en essence, alliant puissance et confort. Sans surprise les clients de Duster vivent plutôt à la campagne et dans les zones de montagne pour le 4x4. Et là, il domine son sujet dans un marché des SUV en plein boom aujourd’hui. Mais le Duster est encore plus apprécié ailleurs, en Europe, au Maghreb, un produit qui s’exporte. Les tarifs sont toujours aussi attractifs à partir de 11 990 € jusqu’à 20 650 €. On est pas très glamour chez Dacia certes mais diablement efficace !