EAU : Un éditeur toulousain conçoit des outils d’évaluation multicritères et acceptation des projets

En liaison avec l’eau, la société Acceptables Avenirs développe les outils d’évaluation et logiciels d’objectivation de la décision et gestion de projets.
Philippe Vervier, co-fondateur de l’entreprise avec Nestor Llatser, possède dans ce domaine plusieurs années d’expérience. Directeur de recherche au CNRS, il s’est impliqué dans la mise au point d’un logiciel d’évaluation appliqué à l’hydrologie (2SWEM), outil dont il a négocié le droit d’exploitation auprès de cet établissement public. Tout ce qui a un impact sur l’eau et le territoire entre dans le champ de compétence de la PME créée en 2010. Cela concerne les infrastructures routières, les zones commerciales, industrielles et artisanales, la mise en œuvre des schémas régionaux de cohérence écologique avec les trames bleues et vertes…Pour aider à l’approbation des projets, Acceptables Avenirs utilise Concert’eau, un logiciel de scénarisation et évaluation multicritères basé sur une méthodologie définie au  CNRS. Avec ce système qui permet d’objectiver un débat, les parties prenantes qui campent parfois sur des positions extrêmes, bougent leurs lignes pour aboutir à une solution acceptable. La prise de décision est une problématique que Philippe Vervier connaît bien. Pendant 10 ans, il s’est occupé d’Ecobag, une association jouant le rôle d’interface entre le monde de la recherche et les acteurs publics de l’eau et du bassin Adour Garonne.

La démarche a fait ses preuves. La société, hébergée au sein de la pépinière d’entreprises Prologue à Labège, compte plusieurs références clients comme le Conseil Régional de Poitou-Charentes, Véolia, un syndicat de rivière, des propriétaires de moulins…Travaillant avec une équipe de 6 personnes, ce cabinet souhaite renforcer la partie édition avec le développement d’une suite logicielle « Zones Humides Protect » intégrant trois modules : l’hydrologique, l’économique et l’acceptation. Le projet bénéficie du soutien d’Oséo. La Pme s’investira aussi sur Accept’Eval, le générique de l’approche évaluation multicritères et acceptation des projets.

Emma Bao

Diffusé le 21 décembre 2011