EDF Sud-Ouest. Progression du courant vert  

 EDF est fournisseur d'électricité et a aussi une mission de conseil pour les entreprises qui cherchent à se tourner vers des solutions plus économes en énergie. Olivier Roland, directeur Sud-Ouest commerce EDF décrit ces actions et présente l'expérimentation locale Flexitanie. 

Progressivement, les marchés de l’électricté se sont ouverts aux grandes entreprises et aux particuliers (depuis 2007). « Cela fait 14 ans que l’on travaille dans un univers concurrencé. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, nous n’avons pas d’avantage par rapport aux concurrents sur ce marché ouvert et concurrentiel ! » explique Olivier Roland le directeur Sud-Ouest commerce EDF chargé de commercialiser les offres en gaz et électricité pour les particuliers, les collectivités et les entreprises sur l’ex Aquitaine et l’ex Midi-Pyrénées. Il vient de lancer une nouvelle offre commerciale, 100 % renouvelable, avec une électricité provenant du parc éolien de Sauveterre (Tarn) qui produit 100 Mwh par an. Une offre « Vert Electrique Régional » qui garantit à tous les clients qui choisiront l’offre que leur courant provient de ce site. Cette opération vise une cible limitée de 8000 clients. C’est la troisième expérience proposée, après d’autres parcs installés en Bretagne et dans les Pays de la Loire. Comment EDF peut garantir cette provenance, sachant qu’en bout de chaîne Enedis diffuse l’ensemble des électrons produits, quelques soit leur provenance ? « Nous avons des garanties d’origine et le schéma est simple : quand on consomme 100 chez l’utilisateur, on enlève 100 du côté du fournisseur. Beaucoup d’acteurs se contentent d’acheter des certificats. Nous, nous maîtrisons toute la chaîne depuis la source, ce qui est encore plus transparent ». Comment se démarque-t-il de la concurrence et rester une référence dans un contexte de prix élevés ? Le directeur commercial a deux axes de communication majeurs : d’abord expliquer qu’EDF fournit de l’électricité quasiment 100 % décarbonée avec notamment, en Occitanie, une part importante d’hydraulique. D’autre part,pour les entreprises, nous conseillons sur l’optimisation de la consommation d’énergie (gagner en sobriété), mais aussi le verdissement de l’approvisionnement : comment passer du fioul à l’électricité, passer à un système circulaire, à l’autoconsommation, etc. « La flexibilité est l’enjeu majeur », résume Olivier Roland dont l’équipe compte environ 800 personnes et dont le CA avoisine les 3 Mds d’euros par an. 

Flexitanie. Une vingtaine de bornes intelligentes nouvelle génération installées 
Utiliser l’électricité des batteries des voitures lorsqu’elles sont parquées pour alimenter un bâtiment proche en énergie : c’est l’objectif de ce nouveau service déployé à partir de la technologie V2G (véhicule to grid). Ces bornes intelligentes embarquent la technologie DREEV, co-entreprise entre EDF et la startup californienne NUVVE. Elles permettront d’alimenter une flotte de 100 berlines compactes type Nissan LEAF 100% électriques et fourniront l’équivalent d’une centrale de production de 1 MW. CE sont dans un premier temps les véhicules d’entreprise qui sont ciblés sur ce marché.