Elections municipales. Les deux candidats toulousains en débat sur les questions économiques

Organisé par La Tribune Toulouse ce lundi 15 juin, un débat entre Jean-Luc Moudenc et Antoine Maurice s’est tenu en présentiel à la Cité de l’Espace et via les réseaux sociaux.

 

D’après le dernier sondage BVA pour La Tribune et Europe 1, Antoine Maurice récolterait 51% des suffrages aux prochaines élections municipales. Par rapport aux enjeux économiques et sociaux, il apparaît cependant dans ce sondage que Jean-Luc Moudenc reste le candidat le plus solide. L’estimation de participation pour le second tour oscille entre 46 et 48 % (contre 36,6 % le 15 mars) mais la dynamique semble plus favorable pour Archipel Citoyen (avec une forte majorité de votes jeunes). Globalement, les scores devraient donc être très serrés. Lors de débat,  Jean-Luc Moudenc et Antoine Maurice ont fait ressortir leurs désaccords sans pour autant annoncer de grandes nouveautés par rapport à leur programme.  


Sur le sujet de l’aéronautique ou des transports en train, les deux candidats ont expliqué leurs positions : « Je me battrai à fond », a insisté Jean-Luc Moudenc au sujet du soutien de la filière aéronautique. De son côté Antoine Maurice a annoncé son projet d’organisation d’Assises de l’aéronautique dès septembre prochain, s’il est élu. Au sujet du transport ferroviaire, il ne défend pas le projet de LGV comme l’a affirmé Jean-Luc Moudenc, mais une restauration des lignes du TGV. Sur les prélèvements entreprises, Jean-Luc Moudenc a rappelé que ces derniers étaient moins lourds mais a admis que cela restait lourd à porter surtout dans ce contexte de crise. Antoine Maurice lui a reproché la hausse des impôts, même si le maire actuel a rappelé que cela était indépendant de sa volonté mais lié à la hausse des prélèvements imposés par l’Etat. Les deux candidats considèrent comme essentiels la défense des commerces de proximité et le soutien à la transition écologique. Ils ont aussi le même avis sur l’intégration de la voix des entreprises dans certaines de leurs décisions, à commencer par Tisséo.