ELECTRONIQUE : Des systèmes embarqués pour tous les engins terrestres hos automobile de grande série

 
Equipementier de 1er rang pour les engins motorisés hors automobile de grande série, LDL Technology s’est bien positionnée à l’international, poste qui génère près de 85% de son chiffre d’affaires.
La PME fondée il y a 5 ans est implantée sur trois sites : à Toulouse, au Japon avec une entité dotée d’un support technique et plus récemment à Detroit avec l’ouverture d’une filiale en juin 2008.
Fruit d’un essaimage de la société SiemensVDO (devenue Continental), l’entreprise équipe en première monte les bus & camions, motos, métros, le secteur agricole & du BTP, les nacelles…de systèmes de surveillance de la pression des pneus. Produit phare de sa gamme, la société s’est investie ces deux dernières années dans une diversification de l’offre. 
Dès 2010, LDL Technology lancera sur le marché des systèmes  d’immobilisation par transpondeur.. A moyen terme, seront également distribués des systèmes d’accès et le démarrage mains libres ainsi que des calculateurs
électriques habitacle (gestion des commandes intérieures, essuie-glaces, clignotants, phares…) encore en phase de développement R&D.
Si la recherche est concentrée au siège toulousain, la PME sous-traite la production sur Agen pour les faibles volumes et l’after market. Pour les quantités de série, elle dispose d’une usine en Asie certifiée automobile (ISO TS 16 949) où un résident ingénieur assure sur place la supervision industrielle. Pour garantir la fiabilité des pièces, l’entreprise conçoit ses propres baies de test pilotées du siège toulousain via un réseau durci.
Pour maintenir la croissance, Philippe Lefaure a tablé sur une présence accrue sur les marchés extérieurs, un élargissement de la gamme et le segment des véhicules électriques. Les petites citadines, les flottes type « autolib » intégreront des capteurs de pression, lesquels contribuent efficacement à la réduction des rejets de CO², à la baisse de consommation et à l’allongement de la durée de vie des pneus. Compte tenu de l’impact, la commission européenne vient de voter un décret qui imposera dès 2012 de tels systèmes pour l’instant aux automobiles (70% des véhicules circulent avec des pneus sous-gonflés !). La mesure pourrait s’étendre progressivement à tous les engins terrestres roulants, impactant ainsi directement l’activité de LDL Technology.
Pour financer le développement, l’équipementier automobile réalisera en 2010 une troisième augmentation de capital, visant une levée de fonds de 2 Meuros.
 
 
-Effectifs : 34
-CA 2009 : 2,5 Meuros
- Olivier Dobigeon, ancien directeur de l’usine Valeo de Mazamet a rejoint en 2008 LDL Technology où il exerce les fonctions de directeur opérationnel.