Envoi : les CDD Tremplin pour insérer les personnes handicapées dans les métiers du numérique

Le Wee Cast, une innovation d'Envoi pour la collecte des déchets électriques et électroniques

Envoi fait partie des quatre entreprises adaptées (EA) dont DSI retenues en Occitanie par la Direccte pour expérimenter jusqu’en 2022 le CDD Tremplin. Passé entre l’EA et une personne reconnue handicapée, le but est de l’amener à intégrer au bout de 4 mois à deux ans maximum, une entreprise publique ou privée. Un challenge social et économique.

 

L’ambition c’est d’arriver à la signature d’un  contrat en CDD d’au moins 6 mois ou d’engager une formation de longue durée qualifiante. L’Occitanie fait partie des six régions qui testent ce nouveau contrat. Inséré dans la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », il vise à réduire le chômage de longue durée qui frappe durement les personnes handicapées, à tester des solutions alternatives au placement dans une EA. « On a été retenu pour une vingtaine de postes. Nous avons choisi les métiers du numérique car la demande d’emploi qualifié y est très forte. Nous souhaitons garder une orientation sur les activités techniques plutôt que d’aller sur les  métiers type jardinage, restauration, le médico-social» mentionne Thierry Pajaud, directeur général d’Envoi. Au sein du numérique, deux secteurs sont particulièrement ciblés, les activités réseaux vers un niveau Bac Pro à BTS et le codage, avec un niveau bac +2, sur les tâches du web design et java. « Notre idée c’est d’apporter aux ESN, aux sociétés informatiques, des cols bleus du numérique susceptibles de remplacer des techniciens qui vont monter en compétence. Il y a des centaines d’emplois non pourvus dans ces métiers». Envoi a signé ses deux premiers CDD Tremplin.