EQUIPEMENT DE LA MAISON : Amiel fabriqe à Toulouse des sommiers depuis 1946

C’est le seul fabricant de sommiers à lattes en Midi-Pyrénées. Desservant le grand Sud-Ouest, l’entreprise Amiel a constitué au fil des années un portefeuille de clients fidèles qui apprécient la qualité du produit et la réactivité en terme de livraisons.

Le développement de cette PME familiale fondée en 1946 par Jean Amiel (1) a été marqué par trois étapes majeures. Du sommier métallique qui a perduré jusqu’en 1988, il a fallu dès 1983 se réorienter sur les lattes avec une offre commerciale qui a connu son apogée entre 1985 et 1990. La plupart des grandes enseignes françaises se fournissaient alors auprès de la société toulousaine. Puis, face à une concurrence accrue, Amiel s’est lancée dès 1997 dans le négoce de  matelas, une diversification qui a permis de maintenir l’emploi et le chiffre d’affaires. Pour accompagner la croissance, un terrain de plus de 8000 m2 a été acquis sur Borderouge. Sur ce site qui abrite depuis 2001 la partie négoce, a été transféré le siège de l’établissement suivi du nouvel atelier de fabrication (1200 m2) en cours d’aménagement. « Nous avons vendu à un promoteur notre emplacement d’origine situé à la Croix Daurade, une opération immobilière qui sert en partie à financer la nouvelle unité dédiée aux sommiers à lattes » souligne Patrick Medard, représentant la 3ème génération des dirigeants.

Même si le  négoce génère 65% du CA, la PME a tenu à conserver la partie manufacturière afin de préserver les emplois (13 salariés actuellement) à partir d’un modèle économique viable. L’entreprise s’est positionnée sur des marchés de niche, des demandes spécifiques tout en travaillant sur de la série pour garder de la souplesse en production et garantir les délais. Amiel livre avec ses propres camions les points de vente que sont les enseignes, le réseau des indépendants. Trois passages/semaine sont effectués sur Toulouse; toute la  zone de chalandise est couverte tous les 15 jours maximum. Les commandes sur mesure sont satisfaites sous 48 heures ! Le made in France, la démarche développement durable font partie des critères plébiscités par les consommateurs. Tout comme l’évolution de la gamme avec des sommiers tapissiers, des finitions en coutils naturels (fibres de bambou), des matelas en pur latex ou en mousse à mémoire de formes. Une ligne complète qui contribue au succès commercial de la PME qui en 2010 a réalisé un CA de 3 Meuros.  

 
Emma Bao

(1) : Jean Amiel, le fondateur,  a passé le relais à André Medard à qui a succédé son fils Patrick.

Diffusé le 25-11-2010