ESPACE : Objectif de Telespazio France : doubler l’activité d’ici 5 ans

 

Telespazio a mis récemment en place une nouvelle organisation, axant sa stratégie de croissance sur la présence territoriale (implantation dans 8 pays) et une politique produits déclinée en 4 activités ventilées par business unit. Le siège de Téléspazio en France est basé à Toulouse.

L’occasion pour Jean-Marc Gardin, PDG de la structure française et DG adjoint du Groupe, de faire un point sur les perspectives et marchés en cours. L’objectif clairement affiché est d’offrir aux clients une prestation globale : les moyens satellitaires et les services associés. 

La bonne nouvelle pour la BU Opérations, le métier historique de l’entreprise, c’est le renouvellement par Arianespace et le CNES de la prestation déployée sur Kourou soit un contrat de 86 Meuros sur 5 ans. Telespazio France assure l’exploitation opérationnelle et la mise en configuration avant le lancement des systèmes principaux du Port Spatial de l’Europe : télémesure, localisation du lanceur, planification opérationnelle et télécommunications. « Dans un contexte économique difficile, nous sommes restés très compétitifs ce qui nous a valu la reconduction de cette mission qui mobilise sur place 140 personnes» résume Jean-Marc Gardin. L’entreprise participe depuis 30 ans à la totalité des lancements de la famille Ariane et plus récemment de ceux  de Soyouz fin 2011 et Vega en 2012.

La BU Télécom propose des services de communication par satellite pour des clients de secteurs variés (les médias, le maritime, l’industrie pétrolière, la protection civile, la défense…). De la gestion de  ses téléports internationaux jusqu’à l’installation et la maintenance des solutions dédiées, elle garantit  des services de bout en bout à ces donneurs d’ordres.

Dans le domaine de l’observation de la terre, la BU Géo-information propose les données satellites et services/produits associés (surveillance maritime, contrôle des infrastructures, protection de l’environnement). Telespazio dispose par exemple de l’exclusivité sur la distribution des images à haute résolution de la seule constellation radar au monde : COSMO SkyMed. Cet atout permet d’offrir des services en temps réel qui vont permettre la montée en puissance sur la France. Ce centre d’expertise compte déjà dans son portefeuille plusieurs grands utilisateurs comme Total, IGN, CLS, Magellium.... « Notre modèle économique n’est plus de vendre des images mais de proposer des services qui délivrent une vraie valeur ajoutée à nos clients » indique Jean-Marc Gardin.

 La BU systèmes satellites et applications intervient sur les développements du segment sol d’un système satellite. Elle propose dans ce cadre des expertises et des produits dans les domaines du traitement d’image, de la modélisation 3D, de l’algorithmie et de la simulation.

Telespazio France souhaite s’investir davantage sur la R&D et mieux valoriser le panel de compétences au delà de l’activité historique sur les opérations. L’intégration de Vega Technologies et de Fileas y contribue. « Nous prévoyons de doubler notre CA d’ici 5 ans en le portant à 100 Meuros » conclut Jean-Marc Gardin.

Emma Bao
Diffusé le 24 février 2012

 

En notes :

-Telespazio qui a pour actionnaires Thales et Finmeccanica,  emploie 2500 personnes pour un CA 2011 de l’ordre de 500 Meuros.

-Métier : fournisseur de services par satellites, depuis la définition du segment sol et l’exploitation des satellites au développement de services à valeur ajoutée

-Effectifs de la filiale Telespazio France : 350 dont 150 à Toulouse, 60 à Paris et 140 à Kourou

-CA de l’entité France : 50 Meuros dont 30 liés à l’activité opérations.

-Regroupement en janvier 2012 par Telespazio des compétences de ses 3 sociétés françaises (Telespazio France, Vega Technologies et Fileas) au sein d’une entité juridique unique : Telespazio France