Feelobject cherche à lever sur Kriptown

Après avoir lancé en mars 2018 Virtuoz, un plan tactile et interactif favorisant l'inclusion des personnes déficientes visuelles en entreprise et dans les lieux accueillant du public, la société toulousaine Feelobject ouvre son capital sur la plateforme de financement participatif Kriptown. Cette première levée de capitaux, qui se clôturera le 4 décembre prochain, doit permettre à la startup toulousaine d’accélérer l’adoption de Virtuoz.

Jusqu'en 2018, il n’existait pas de solution d’accessibilité simple et efficace qui permette aux personnes malvoyantes et non-voyantes de découvrir leurs environnements afin de s’y déplacer plus librement et en autonomie. Face à ce constat, Feelobject a créé Virtuoz, le premier plan tactile et interactif. En alliant un plan en relief et des effets sonores, Virtuoz permet aux personnes déficientes visuelles de se déplacer en autonomie dans les bâtiments et leurs alentours. Fabriqué à la demande, personnalisable et multilingue, Virtuoz offre la possibilité à tous les établissements de s’en équiper. Depuis son lancement, Feelobject a remporté ses premiers succès commerciaux. Une dizaine d’entreprise et/ou lieux publics, en Occitanie et Ile-de-France, se sont ainsi dotés de Virtuoz : Quai des Savoirs à Toulouse, Enedis, Orano… Le dernier succès en date est l’équipement d’une première université en France, l'Université de Perpignan, Via Domitia. « Aujourd’hui, 1,7 million de Français sont malvoyants ou non-voyants et ne peuvent pas se déplacer en autonomie dans les bâtiments sauf s’ils ont appris le chemin par coeur. Leur mobilité est considérablement limitée. Parallèlement, la France compte plus d’un million d’établissements recevant du public. L’enjeu de l‘inclusion des personnes déficientes visuelle est de taille d’autant plus qu’en 2019, seuls 15% des personnes déficientes visuelles savent lire le braille », souligne Céline Favy-Huin, cofondatrice et directrice Générale de Feelobject.