GESTION DU STATIONNEMENT : Sterela va lancer un capteur et un tracker innovants



de g à d : Robert Bousquet, PDG et Bruno Josse, directeur général


Sterela met tout en œuvre pour atteindre une taille significative et conforter son déploiement international. Sous la direction de Bruno Josse, la PME a été réorganisée en 4 BU, trafic routier, défense, météo et solutions. Les lignes produits sont clairement identifiées avec une logique d’offre globale par segment de métier. En matière de communication de nouveaux site, logo, charte graphique ont été conçus. « L’objectif est de franchir un palier dans les semestres qui viennent en étant vigilants quant aux opportunités de croissance externe qui se présenteront» annonce Robert Bousquet, PDG, en détaillant la stratégie « marchés » mise en place et les moyens alignés pour aller de l’avant.

En matière de systèmes de transport intelligents et de smart city, l’entreprise continue à optimiser ses technologies de pesage dynamique (Weigh in motion) en haute et basse vitesse (1), d’identification et suivi de véhicules (sur vision de lecture des plaques minéralogiques, détection de matières dangereuses,  reconnaissance des marques et des modèles de véhicules). Sterela vient de franchir une nouvelle étape avec une offre de smart parking management.  Le dispositif en partie développé dans le cadre du projet CEWITT (voir encadré) utilise le réseau cellulaire bas débit déployé par l’opérateur Sigfox avec qui un partenariat a été noué. Pour gérer les places de parking (30% du trafic serait généré par ceux qui recherchent un emplacement pour se garer) la PME a mis au point un capteur miniaturisé à enfouir dans le sol. La technologie élaborée avec le Laas a été brevetée. « Ce module est très performant sur la qualité des communications, la faible consommation énergétique, l’autonomie des batteries qui dépasse les 5 ans et peut aller jusqu’à 10 ans » note le PDG de la société. L’autre avantage,  c’est l’absence de réseau filaire et le maillage de Sigfox qui avec très peu d’antennes couvre une grande surface géographique. Baptisée Witty capteur, cette sonde s’interconnecte au Witty tracker, un appareil multifonctionnel qui sera lui aussi lancé dans le courant du prochain semestre. Avec ces deux éléments, plusieurs applications sont possibles comme l’acquittement du stationnement sans contact en ville, le guidage vers la place de parking…Le tracker permet aussi de géolocaliser d’autres biens comme les véhicules de chantier.

Le système de gestion de parking va être expérimenté dans une ville pilote en France. Sterela est aussi en contact avec les principaux acteurs gestionnaires des stationnements.

 

(1)          : la pesée dynamique à basse vitesse permet d’optimiser le chargement d’un camion (exemple de béton prêt à l’emploi), de contrôler les flux entrants et sortants sur une zone industrielle (le relevé du poids permets d’éviter par exemple les vols…)

 

 Emma BAO
Diffusé le 1-09-2013
 

 

Encadré 1

Parmi les récents contrats

Sterela vient de signer un contrat de 2,5 M€ avec Eumetnet (1) pour fournir 250 stations météorologiques installées dans un environnement marin (bouées, navires marchands…). La PME a aussi décroché un contrat de 3,6 M€ avec l’armée française qui lui a commandé des supports de cibles fixes et mobiles.

(1)           : Eumetnet est un réseau regroupant 29 services météorologiques européens.

Encadré 2

CEWITT : un projet européen de « smart parking »

Développé dans le cadre du 7ème programme cadre de recherche et développement de l'Union Européenne (FP7),  
CEWITT vise à mettre au point des solutions « smart parking » destinées à une meilleure gestion des places de stationnement dans les centres-villes et dans les parkings de grande dimension. Le projet étalé sur 3 ans, intègre un service innovant de localisation des emplacements inoccupés et de paiement individuel au temps passé.

Porté par Sterela, CEWITT fédère l’IMST (Allemagne), Sigfox, Nav On Time, l’University of Southampton (School of Electronics and Computer Science, UK).

Après un an de R&D, Sterela et ses partenaires présenteront fin 2013 deux capteurs, le tracker et la sonde, produits innovants que le chef de file du projet commercialisera fin 2013, début 2014.

 

Encadré 3

Prospection active en Chine

 

Dans le cadre du dispositif régional Croissance PME, Sterela a  bénéficié d’un accompagnement personnalisé en Chine. Sur place, les services d’Ubifrance, l’ambassade de France ont organisé des rendez-vous d’affaires « très bien ciblés par rapport à nos compétences » commente Robert Bousquet. La PME a pu présenter aux bons interlocuteurs ses solutions en matière d’infrastructures routières et de gestion des parkings. Le marché est immense avec la multiplication du réseau autoroutier, l’expansion des métropoles confrontées à des problèmes de circulation et de pollution. 300 millions de Chinois vont migrer de la campagne vers les villes. Une classe moyenne est en train de grossir d’année en année. Le concept de smart city  gagne du terrain en Chine pour maîtriser les transports, la dépense énergétique et préserver la santé des habitants. Sterela a donc exposé aux autorités gestionnaires du réseau routier de Pékin ainsi qu’à celles de la province de Hebei (à l’avant-garde sur le sujet du transport routier) son système global i-trafic avec le pesage dynamique WIM (weigh in motion), le pesage à basse vitesse et le contrôle de véhicules industriels, la gestion intelligente du stationnement, l’identification et suivi de véhicules…Très satisfait de l’accueil réservé à Sterela et à ses technologies ainsi que de la qualité du dispositif Croissance PME, Robert Bousquet est retourné une deuxième fois sur place pour rencontrer des distributeurs potentiels, identifier les acteurs avec qui s’associer. L’ancrage sur le marché chinois s’effectuera par la voie du partenariat.

 

Encadré 4

Présence au Brésil

Sterela a ouvert fin 2011 un bureau à Sao Paulo dans les locaux d’Ubifrance. Un lieu stratégique qui concentre 60% du marché autoroutier. Récemment, Robert Bousquet a rencontré sur place l’ambassadeur de France au Brésil. La PME s’intéresse à Brasilia, un territoire phare où se décide la gestion autoroutière inter-états.