Grand Matabiau. fin de la première tranche des travaux et démarrage de la Tour Occitanie

crédit : studio Limbeskind.

Initialement dénommé Toulouse Euro Sud-Ouest (Teso), le projet de réhabilitation du quartier Grand Matabiau se dessine peu à peu. La première phase de ce vaste chantier s’achève en 2020 avec des transformations déjà visibles autour et devant la gare. Juste à côté, les travaux de la future Tour Occitanie démarrent cette année.  

L’ambition du projet Grand Matabiau est double : élargir le centre-ville toulousain jusqu’à la gare et transformer ce quartier en pôle d’échanges multimodal (en accueillant éventuellement la future LGV, les trains du quotidien, la gare routière,  le métro, et des transports doux), c’est-à-dire en faire une plateforme fluide et accueillante pour habitants, travailleurs, piétons et voyageurs. Un vaste plan qui se dessine sur une ZAC de 43 hectares, orchestré par Toulouse Métropole et la SPLA Europolia.

Un projet urbain mêlant du tertiaire et des logements
Qui seront les occupants de ce quartier ? Le projet comprend de nouveaux programmes immobiliers associant 200 000 m² dédiés aux activités tertiaires (bureaux, hôtellerie-restauration, commerces) et des offres de logements (2 500 logements annoncés, dont 30 % de logement locatif social). A côté de la tour Occitanie, d’autres programmes immobiliers vont voir le jour. Sur la halle Sernam, quartier Raynal, une consultation s’annonce dès 2020 pour des projets tertiaires : autour de 43 000 m² livrables en 2023. Sur l’avenue de Lyon, après une longue période de procédures d’acquisitions de propriétés par Toulouse Métropole, un autre programme autour de 30 000 m² devrait suivre pour 2026.  En moyenne, ces futures constructions (...)